404 Error - Page introuvable
We_re sorry, but the page you are looking for doesn't exist.
Mais peut-être que vous pouvez trouver votre bonheur sur la homepage

NOS DERNIERS ARTICLES

La célébrissime bible de la mode « Vogue » va-t-elle prendre part au changement qui se prépare en matière d’acceptation de tous les corps ? La marque grande taille américaine Lane Bryant a collaboré avec le magazine à l’occasion d’une nouvelle campagne qui nous réserve une surprise de taille (sans jeu de mot) à la mi septembre. On vous en dit un peu plus !

Lane Bryant ne mise pas assez sur la diversité des corps ?

Souvenez-vous il y a quelques mois, la marque plus size Lane Bryant créait un véritable buzz avec sa campagne de publicité #IAmNoAngel. Une campagne sous la forme de vidéo qui mettait en scène les mannequins plus size du moment comme Ashley Graham ou Candice Huffine. Le but ? Lutter contre le diktat de la minceur imposé par les modèles de la marque Victoria’s Secret. Des mannequins connus pour leur extrême minceur et surtout, pour leur représentation de la beauté parfaite.

imnoangel lane bryant mannequin grande taille

Un fait assez drôle et étonnant puisqu’il y a peu, nous vous rapportions que Victoria’s Secret pensait sérieusement à engager un mannequin rond parmi ses anges. Une rumeur qui a largement enflé pendant un temps mais qui n’est plus désormais d’actualité.

A la suite de la publication de la vidéo par Lane Bryant, les réactions positives s’étaient enchaînées sur le web. De nombreux internautes et autres médias avaient salué l’initiative de la marque grande taille. Problème, les mannequins présentés ne font qu’au maximum une taille 48. Peu à peu, les clients de la griffe ont fait part de leur mécontentement à la direction. Quitte à soutenir la mode grande taille, autant présenter des mannequins avec de véritables rondeurs, c’est-à-dire taille 50 et plus.

Sensible à ces remarques, Lane Bryant a décidé de frapper un grand coup avec une nouvelle campagne de publicité.

Vogue et Lane Bryant s’unissent en faveur de la mode grande taille ?

Toutes les fashionistas du monde le savent. En septembre c’est la rentrée mais c’est aussi et surtout la sortie du dernier numéro de Vogue. Cette année, le magazine a plus de 800 pages au compteur, un record ! A la Une, la sublime Beyonce et à l’intérieur du magazine sur une grande double page, ce montage photo :

vogue femme ronde

Pas de marque, ni d’indications précises, juste un site internet et un hashtag #plusisequal. Figure également une date : le 14 septembre 2015. Très vite la marque Lane Bryant revendique cette double page et précise sur ses réseaux sociaux qu’un grand bouleversement en matière de mode grande taille se prépare et que ceux qui souhaitent y prendre part peuvent se rendre sur le site.

En clair, le site explique que plus de la moitié des femmes américaines s’habillent en taille 46 et plus et qu’il est donc effarant qu’elles ne soient pas plus représentées dans la mode, les magazines ou autres supports de presse. Avec cette nouvelle campagne, Lane Bryant veut faire changer cela et mettre toutes les morphologies féminines sur un même pied d’égalité, d’où le hashtag #plusisequal. Pour qu’enfin toutes les femmes aient la même chance de s’habiller à leur convenance peu importe le poids indiqué par la balance.

Un compte à rebours tourne avant le fameux jour J. Que va-t-il se passer ? Vogue, qui jusque là ne présentait pas vraiment de femmes rondes, va-t-il être de la partie ? Lane Bryant et le magazine vont-ils collaborer et créer une collection capsule ? Toutes les hypothèses sont envisageables. Rendez-vous le 14 septembre pour en avoir le cœur net !

DÉCOUVREZ CES VÊTEMENTS GRANDE TAILLE...

Le centre hospitalier universitaire de Toulouse cherche des personnes souhaitant participer à une étude clinique sur l’obésité. On vous donne toutes les informations à ce sujet.

Les critères physiques demandés pour participer à l’étude

Récemment, le Ministère de la santé a contacté plusieurs grands hôpitaux afin qu’ils réalisent une étude concrète sur l’obésité. Cette fois, il s’agit d’étudier la réaction de la masse musculaire sur une personne obèse après une perte de poids plus ou moins importante. L’expérience a été baptisée « ELDSURG » et 25 personnes sont recherchées afin d’intégrer la recherche du CHU de Toulouse.

Concernant les critères, les participants devront avoir entre 60 et 75 ans puisqu’il s’agit d’une expérience basée sur les seniors. C’est d’ailleurs du plus important des critères.

Concernant le poids, ces derniers devront présenter une IMC (Indice de Masse Corporelle) supérieure à 30 et devront également présenter des problèmes de santé liés à l’obésité. On parle par exemple d’hypertension artérielle, d’apnée du sommeil, de diabète,… . Les volontaires devront également ressentir une gêne physique liée à leur obésité (gêne pour marcher, perte de force musculaire,…).

Voici les détails concernant les critères physiques imposés. Venons en maintenant au déroulement même de l’étude.

Que va-t-il se passer durant l’expérience ?

Si la durée de l’étude clinique n’est pas spécifiée, on sait cependant que certains des volontaires seront soumis à la pose d’un anneau gastrique. En effet, les chercheurs souhaitent comparer les conséquences sur la masse musculaire entre ceux qui ont subi une opération bariatrique (perte importante d’une vingtaine de kilos) et ceux qui ont maigri grâce à un régime (perte de 3 à 5 kilos). Les participants devront donc accepter de se faire poser un anneau gastrique.

Le CHU de Toulouse s’exprime au sujet de l’étude :

L’objectif est de montrer qu’une perte de poids importante (d’environ 20 kg) améliore les capacités musculaires d’une personne obèse quand elle est associée à un entraînement physique et sportif. 

En effet, tous les volontaires suivront un programme d’entrainement physique adapté durant toute la durée de l’expérience.

Si vous êtes intéressés par cette étude, prenez le temps de bien vous renseigner auprès du CHU de Toulouse avant de vous lancer, plus d’informations ici. N’hésitez pas non plus à nous envoyer un petit mail afin de nous raconter votre histoire si vous êtes sélectionné pour participer à l’expérience.

DÉCOUVREZ CES VÊTEMENTS GRANDE TAILLE...

Bonprix grande taille nous présente sa nouvelle collection et ses nouveaux mannequins plus ronds choisis pour la présenter. Les photos ainsi que notre sélection shopping pour la rentrée 2015 à découvrir sans plus tarder !

Une nouvelle robe pour la rentrée 2015

une robe grande taille coupe patineuse

La robe matière T-shirt, Bonprix.fr 39,99 €

A la rentrée, on refait sa garde-robe alors que des jours plus frais se profilent mais on n’abandonne pas la petite robe pour autant. On en choisit seulement une plus adaptée pour la prochaine saison, plus chaude d’abord mais aussi plus raccord avec l’automne niveau couleurs.

une robe en maille style graphique

La robe en maille manches longues, Bonprix.fr 24,99 €

Exit le rose, le corail et autres coloris au top de la tendance cet été, on adopte des tons plus doux et surtout plus passe-partout, l’idéal pour aller travailler. Dans la nouvelle collection Bonprix grande taille, on trouve de nombreuses robes pensées mode mais aussi confort comme la robe pull graphique ou encore la robe patineuse matière T-shirt. On note les prix corrects proposés mais surtout les tailles qui vont ici jusqu’au 58/60.

Un jean bootcut tendance années 1970

Cet automne, la tendance années 1970 bat son plein et en grande taille non plus, vous n’y échapperez pas. Ainsi, on retrouve dans la collection Bonprix grande taille de nombreux jeans bootcut, élément de base essentiel pour se concocter une super tenue inspirée de cette époque.

un jean grande taille coupe bootcut bleu brut

Le jean extensible bootcut, Bonprix.fr 17,99 €

Idéale quand on a des rondeurs, cette coupe permet de rééquilibrer les volumes, que vous ayez des hanches larges ou au contraire une silhouette en V, avec un haut du corps plus imposant que le bas, donc. On porte son jean avec une chemise blanche ou une blouse chic pour le travail ou avec un top à franges et les cheveux tressés le week-end.

un jean grande taille effet ventre plat et coupe bootcut

Le jean extensible ventre plat coupe bootcut, Bonprix.fr 34,99 €

Si vous n’aimez pas la coupe bootcut rassurez-vous, on trouve toutes les coupes de jean tendance chez Bonprix mais aussi des jeans amincissants ou spécialement conçus pour les hanches larges, entre autres. Côté tailles, la nouvelle collection est disponible jusqu’en taille 58 au rayon jean.

Une veste de demi-saison

une femme ronde porte une veste en cuir

La veste similicuir, Bonprix.fr 39,99 €

Ne vous laissez pas avoir par les températures caniculaires qui font de la résistance ces derniers jours, l’automne sera vite là et on profite alors des nouvelles collections pour choisir sa veste de demi-saison.

une veste en jean pour femmes rondes

La veste en jean, Bonprix.fr 39,99 €

Dans la nouvelle collection Bonprix grande taille, on jette alors son dévolu sur ces deux incontournables que sont la veste en cuir d’une part, et la veste en jean d’autre part comme ce modèle présenté par Maité Kelly. Impossible de passer à côté, elles conviennent à merveille aux femmes de tous les âges mais aussi, de tous les styles et ne demandent qu’à être intelligemment accessoirisées.

DÉCOUVREZ CES VÊTEMENTS GRANDE TAILLE...

Faire du sport, mieux s’organiser à la maison, lire plus ou se lever plus tôt, la rentrée comme la nouvelle année est toujours propice au renouveau. Et nous avons nous aussi notre propre liste de bonnes résolutions de la rentrée 2015. Découvrez-la vite, et piquez-nous nos idées, elles sont faites pour ça.

1- Apprendre à s’aimer

assumer ses rondeursCette année c’est décidé, on arrête d’être sa pire ennemie et on fait tout son possible pour devenir sa meilleure alliée. Comment ? En arrêtant de ne voir que ses défauts et en se concentrant sur ses qualités. Ce n’est pas facile au début, on vous l’accorde, mais un peu comme avec les abdos, on s’améliore très vite !

2- Faire la paix avec la nourriture

manger du gâteau pour lutter contre la grossophobieSi certaines choisissent la rentrée pour commencer un régime, nous, nous préférons choisir de faire la paix avec la nourriture comme l’une de nos bonnes résolutions de la rentrée 2015. Car on commence à le comprendre, notre pire ennemi n’est pas toujours la pizza ou le pot de Nutella mais bien nos émotions. Et se réconcilier avec ce qu’on a dans son assiette peut déjà nous aider à nous sentir plus heureuse.

3- Ne plus se focaliser sur ses complexes physiques

femmes rondes (2)

Cellulite ? Ventre dodu ? Vergetures ? Seins qui tombent ? Stop aux complexes ! Vous êtes bien plus que ça, une femme pleine de qualités et riche d’une histoire personnelle unique. On ne se focalise donc plus sur ses complexes physiques et on s’appréhende désormais dans son ensemble !

4- Arrêter de se comparer aux autres

femmes rondes

Minces, rondes, grandes, petites, blondes, brunes, les autres femmes ne sont pas nos ennemies. Parmi les bonnes résolutions de la rentrée 2015, on arrête de se comparer à elles et de les trouver toujours mieux que nous et on apprend à apprécier la beauté des autres sans la jalouser.

5- Ne plus laisser notre poids nous empêcher de vivre

Rebel WilsonVous avez envie de danser ? D’aller à la piscine peut-être ? Mais vous n’osez pas à cause de votre poids, par peur du regard des autres ou des moqueries. Et bien dans vos bonnes résolutions de la rentrée 2015, décidez que la vie est trop courte pour s’embêter avec ça et que vous avez le droit, vous aussi, d’être heureuse et de profiter de la vie.

6- Croire en l’amour

un homme rond et une femme ronde se tiennent la main

Il est si facile de douter de soi et de son pouvoir de séduction lorsque l’on est en surpoids et que l’on ne correspond pas vraiment aux canons de beauté de notre époque. Pourtant, les femmes rondes ont aussi droit à l’amour et séduisent autant que les autres. Alors en cette rentrée 2015, décidez d’y croire de nouveau si ce n’est plus le cas.

7- Faire la paix avec les moqueries et les critiques

#iamnoangel lane bryant critiquesCertaines personnes souffrant de cette terrible maladie qu’est la méchanceté et le manque d’empathie auront peut-être la lourde tâche cette année encore de vous blesser. Mais, même si ce n’est pas facile, vous pouvez décider désormais de ne plus vous laisser détruire par ces critiques et ces petites phrases qui font tant de mal. Vous êtes au dessus de ça mais surtout, surpoids ou pas, rien ne justifie qu’on vous fasse subir ça.

8- Faire du sport parce qu’on aime son corps

Source : Charlotte Clarke Facebook

Source : Charlotte Clarke Facebook

Faire du sport est certainement la bonne résolution la plus répandue à chaque rentrée. Mais faire de l’exercice ne veut pas dire que l’on déteste son corps et qu’on veut le remodeler en suivant ses fantasmes. Cela peut tout simplement vouloir dire qu’on l’aime et qu’on a envie de prendre soin de lui, et de soi par la même occasion.

DÉCOUVREZ CES VÊTEMENTS GRANDE TAILLE...

C’est une question que l’on se pose souvent. Pourquoi les femmes rondes sont-elles complexées ? Est-ce une chose qui leur est réservée ou toutes les femmes ont-elles des complexes ? Sont-elles plus complexées que les autres ? Et surtout pourquoi ? On tente de vous répondre.

Les femmes et les complexes, une histoire vieille comme le monde !

Sans que l’on ne parvienne vraiment à expliquer pourquoi, il y a une sorte de « truc » qui semble acquis : l’homme met les femmes à l’abri du besoin, des agressions, apporte à manger, un toit, etc. Et la femme, en contrepartie, se « contente » de se faire belle, de plaire afin de le séduire assez pour qu’il renonce au vagabondage sexuel et s’accouple pour avoir des enfants.

Pour cela, longtemps il fallait juste parvenir à « attraper » le mâle célibataire, se marier et ensuite la vie menait son petit train train, de grossesse en préparation de repas… La femme prenait du poids, devenait « moins belle » et fermait parfois les yeux sur les aventures de son mari, mais il était établi qu’on n’allait pas demander à sa femme de 40/50 ans d’avoir conservé sa silhouette de jeune fille après deux, trois ou quatre grossesses !

Et puis, avec mai 68 et tout ce qui a suivi, la libération sexuelle et tout le reste, voilà que les femmes ont commencé à revendiquer une sorte d’égalité à tous les niveaux, et surtout en matière d’épanouissement.

Elles ne veulent plus seulement la « pseudo sécurité » d’un foyer et d’un mari rapportant assez pour nourrir sa famille, en ont eu assez d’être réduites au rôle de mère et de femme de ménage !

Du coup, tous les repères volent en éclat, à force de revendications on se met à leur en demander plus… Elles veulent être les égales des hommes, qu’à cela ne tienne, chiche… Elles veulent de super jobs, pas de problème, mais qu’elles ne viennent pas demander un jour de s’absenter car le petit dernier est malade, et surtout qu’elles n’aient pas l’audace de le demander à leur chéri car ça, faut pas pousser, c’est pas son job, et puis, lui… Il a des res-pon-sa-bi-li-tés, etc !

Tout cela est bien loin des complexes… Mais pourtant, à bien y regarder, pas tant que cela !

Car si l’on a vaguement accepté que les femmes puissent être traitées d’égal à égal des hommes, on n’a pas pour autant lâché de leste du côté des tâches qui leur étaient « réservées ».

Du coup, si elles veulent entrer dans la compétition, on leur demande d’être à la fois des supers épouses, des supers mamans, des supers professionnelles, et le tout, sans jamais prendre une ride, en restant éternellement jeunes et minces… Elles ont renoncé au fait de n’être plus que des mères une fois casées… Elles le payent… Elles veulent de la compet, elles en ont ! Mais attention, on les attend sur tous les plans ! Elles en veulent plus, elles devront en faire plus… Encore plus… Toujours plus !

C’est un peu comme si notre société n’avait pas compris que les femmes n’en voulaient pas plus, mais qu’elles en voulaient autrement !

Et le corps ?

Le corps… Bah il s’efforce de suivre le mouvement ! Seul hic, il y a comme une sorte de « truc contre nature »… A moins d’être une super star bénéficiant de l’aide de coachs, cuisiniers et chirurgiens/magiciens, et surtout de pouvoir y consacrer 80 % de son temps et des sommes folles, il est bien difficile d’afficher le même corps à 40 ou 50 ans qu’à 20 ans !

Les bébés sont passés par là, la nature a fait son œuvre, et l’on s’est un peu arrondie !

barbie-complexe

Et les femmes rondes dans tout cela ?

Si on acceptait parfaitement que les femmes s’arrondissent un peu avec le temps dans les années 30 ou 40, aujourd’hui pas question de leur passer le moindre petit ventre, le plus petit centimètre ! Elles doivent rester fines et longilignes quelque soit leur âge. Enfin longilignes mais avec des gros seins et de grosses fesses quand même !

Pas de place pour les femmes rondes, symbole du laisser aller aussi bien au yeux des hommes que des femmes. Ces symboles de la maternité sont rejetés par une société hygiéniste souhaitant des corps aseptisés, presque déshumanisés à l’instar de certains mannequins ultra maigres ou de ces marques incarnées par des modèles à peine entrés dans la puberté mais maquillées/déguisées en adultes/femmes ultra sexuées !

Les complexes des femmes rondes sont-ils incontournables ?

Une fois que l’on a compris tout cela, on se dit qu’il est visiblement bien difficile pour les femmes rondes de ne pas complexer voire même pour certaines de se sentir « inférieures » à cause de quelques kilos en trop !

C’est d’autant plus « amusant » que plus notre société lutte contre l’obésité, plus il y a de personnes en surpoids ou obèses à travers le monde. Plus les publicités nous proposent des personnes ultra minces, plus les femmes grossissent… Et plus elles complexent.

Dans le même temps, le marché de la minceur représente des milliards de $ à travers le monde, certains n’hésitant pas à dire que d’un côté les industriels nous « engraissent » pendant que de l’autre ils nous vendent des tas de choses pour maigrir !

Pourtant, tout ceci n’est pas une fatalité. On peut faire évoluer les mentalités à condition de vouloir enfin se faire du bien.

Au lieu d’acheter une presse présentant des mannequins filiformes et d’éternelles solutions minceurs qui ne fonctionnent pas, si on se disait que la vie est ailleurs et que ces corps sur lesquels nous rêvons/fantasmons, auxquels nous nous comparons, ne sont pas réels… Si on arrêtait d’acheter ces magazines ?

Si l’on n’allait plus dans ces boutiques où les taille XXL sont des 38 ?

Si on arrêtait d’être nos propres bourreaux ? Si en fait, pour en finir avec les complexes, les femmes se voyaient autrement ?

DÉCOUVREZ CES VÊTEMENTS GRANDE TAILLE...

le mannequin grande taille philomena kwao

Elle s’appelle Philomena Kwao, c’est un des modèles plus size les plus demandés ces dernières années. Sa force ? Sa beauté mais pas que… Car la belle est aussi généreuse que sublime. Portrait de ce mannequin grande taille hors du commun qui nous prouve que la beauté vient aussi de l’intérieur.

Qui est Philomena Kwao ?

une femme porte une robe violette

Philomena Kwao pose pour Navabi

Philomena est un jeune mannequin grande taille britannique âgé de 25 ans. Née à Londres, la belle était étudiante à l’Imperial College of London lorsque, comme Rose Pedro-Wright, elle a décidé de participer au concours de recherche de mannequins organisé par l’agence Models 1 Curve. Et c’est grâce à ce concours que la jeune anglaise a été découverte puisqu’elle l’a remporté haut la main devant des milliers de participantes, même si elle ne se voyait pas du tout gagnante au départ.

http://instagram.com/p/61h0iEJVBq/

Depuis, Philomena a signé un contrat avec l’agence de mannequins Models 1 Curve qui est également l’agence de Bree Warren, Jada Sezer ou encore Stefania Ferrario mais aussi avec l’agence JAG Models, autre agence très réputée qui représente des mannequins comme Jennie Runk ou encore Georgina Burke.

une femme ronde en robe rose

Philomena Kwao pour Navabi

Ses mensurations ? 91 centimètres de tour de poitrine, 76 centimètres de tour de taille, 113 centimètres de tour de hanches pour 1,78 m de hauteur. Avec sa taille 44 et son visage de poupée, la belle avait donc de sérieux atouts pour devenir mannequin grande taille.

un maillot de bain grande taille mauve

Philomena Kwao pour la collection de maillots de bain Monif C

Aujourd’hui, Philomena est de plus en plus demandée et peut se vanter d’avoir travaillé avec des magazines comme Cosmopolitan mais aussi Essence et avec des marques internationales comme Torrid, Navabi ou encore Monif C.

Une jeune femme au grand coeur avant tout

Live Life ❤️❤️❤️ #ThePhiles #PhilomenaKwao #Geneva #LakeLife #EveryBodyIsBeautiful #bodyconfidence #itsok

A photo posted by Philomena Kwao (@philomenakwao) on

Comme de nombreux modèles plus size, Philomena est un mannequin engagé qui souhaite être autre chose qu’une belle plante sur papier glacé. Son objectif en tant que mannequin grande taille ? Promouvoir la diversité des corps et de la beauté. Et on peut dire que le pari est réussi puisque la belle, loin de ressembler aux canons de beauté habituels qu’on nous impose n’en reste pas moins sublime ! N’ayez pas peur d’être différente, c’est ce qui fait votre beauté, voilà le message que Philomena dit vouloir faire passer aux femmes du monde entier.

http://instagram.com/p/5xB9rvpVPL/

Mais la jeune anglaise n’en reste pas là puisqu’elle est aussi à l’origine d’une superbe association baptisée The Lily Project, un site qui permet aux plus jeunes de poser les questions qui les tracassent et qu’ils ne peuvent pas poser à leurs parents à un expert, qui devient alors en quelque sorte leur « parrain ». Une bien belle initiative qui nous rappelle s’il le fallait que la beauté d’un être humain ne vient pas seulement de l’extérieur…

DÉCOUVREZ CES VÊTEMENTS GRANDE TAILLE...
Ils parlent de nous
Les médias parlent de ma-grande-taille.com