« Je serai heureuse quand je serai mince »

« Je serai heureuse quand je serai mince », combien de femmes complexées par leur poids, qu’elles soient rondes ou pas d’ailleurs ne se sont jamais dit ça, consciemment ou inconsciemment ? Pourtant ne l’oublions pas, le bonheur, c’est maintenant et à toutes les tailles !

Le mirage du bonheur lié à la minceur

C’est le but ultime à atteindre, être mince dans la société dans laquelle nous vivons actuellement est tout aussi convoité qu’être riche ou en bonne santé. On se pose rarement la question de savoir pourquoi d’ailleurs puisque tout autour de nous, la minceur est sans cesse valorisée, montrée comme un idéal type, si bien que l’on remet rarement en question cette idée.

victoria secret perfect body (3)

Il faut dire qu’être svelte, c’est être beau, en bonne santé, admiré, fantasmé et serait presque considéré comme un signe de réussite social quand le nombre de personnes en surpoids est en constante augmentation.

Tout cela, nous l’intériorisons bien entendu. Pas depuis maintenant, depuis toujours, depuis l’enfance. Les autres autour de nous l’ont intériorisé aussi et nous confortent sans cesse dans l’idée qu’être mince, c’est bien.

victoria secret

Vous perdez 3 kilos après une bonne gastro ? Tout le monde vous félicite pour votre nouvelle ligne, vous vous sentez moins serré dans votre jean et retrouvez en estime personnelle pour ces 3 malheureux kilos perdus de la moins glamour des manières… Bref, vous en êtes convaincu, avoir la ligne c’est être heureux.

Perte de poids et désillusion

Entendons-nous bien, pour une personne souffrant d’obésité massive et dont la santé et le bien-être sont gravement compromis par cet état, minceur rime effectivement avec bonheur. Mais pour de nombreuses personnes en bonne santé qui décident de mincir et atteignent leur objectif de perte de poids, la désillusion est parfois dévastatrice.

Il y a ceux qui pensaient que leurs relations se trouveraient grandement facilitées avec quelques kilos en moins et qui finissent par se rendre compte que les kilos en moins n’achètent pas l’amour, le vrai.

Il y a ceux qui pensaient que leurs blessures se refermeraient à mesure que leurs kilos fondraient et qui ont toujours le coeur aussi lourd après.

Quand on réalise alors qu’être mince ne fait pas tout, que ce n’est pas le secret pour être heureux, quand on s’accrochait à ce rêve depuis des années, la désillusion peut être dévastatrice. Tant de temps perdu, tant d’énergie, tant de moments à côté desquels on est passé pensant qu’on ne pouvait en profiter qu’en étant mince. La chute est douloureuse.

Vivre sa vie au présent

Que vous décidiez ou espériez maigrir pour être beau ou en bonne santé, cela ne nous regarde pas. Mais n’oubliez pas cela, n’attendez pas d’avoir 5 kilos en moins sur la balance pour vivre votre vie.

Car vous savez quoi ? Le temps lui n’attend pas. Il file plus vite que les kilos et il ne se rachète pas. Vous ne fêterez pas deux fois vos 30 ans. Votre petit dernier n’aura sa première fois à la mer qu’une fois. Et peut-être que dans dix kilos vous vous en mordrez les doigts.

Vous vous mordrez les doigts de ne pas avoir profité de ces moments, d’avoir été obsédé par votre poids à la place, d’avoir cru qu’être mince était tout ce dont vous aviez besoin pour être heureux.

Être en surpoids n’empêche pas de rire à une bonne (ou à une mauvaise) blague, n’empêche pas de profiter des premiers rayons de soleil du printemps, des bras de son amoureux, d’une chanson qu’on adore, d’un repas en famille, d’un câlin de son chat, d’un carré de chocolat, d’une grasse matinée, d’un bon film, d’une sortie entre amis. Ça n’empêche pas d’apprendre la guitare, le dessin, le yoga, de voyager, et plus que tout, ça n’empêche pas d’être aimé.

Alors profitez avant qu’il ne soit trop tard, car si les kilos perdus se reprennent, le temps lui ne se rattrape pas.

Carole Guidon
Carole Guidon
Les rondeurs ne sont pas synonymes de laideur. Le corps gros n'est pas forcément un fardeau. Moi-même, je suis une jeune fille ronde et épanouie qui s'assume. J'aime la vie et les plaisirs simples. Et j'ai à cœur de militer au quotidien contre la grossophobie qui gangrène notre société. Derrière chaque corps se cache une histoire, heureuse ou douloureuse, mais toujours unique, qu'on gagnerait à accueillir avec respect et humilité.
1 COMMENTAIRE
Vous aimerez aussi

Ne laissez pas les problèmes dentaires ruiner vos vacances, suivez ces conseils

Au vu de la météo maussade, les vacances semblent encore loin, et pourtant elles approchent sérieusement. Vous avez...

L’importance du brossage des dents pour les enfants

Le brossage des dents est une habitude essentielle à inculquer dès le plus jeune âge. Non seulement il...

Cultivez la sérénité : les activités apaisantes pour se reconnecter à soi

Dans le tourbillon effréné de la vie, trouver des moments pour se détendre et se recentrer est devenu...

Pourquoi compartimenter ses émotions peut être toxique et comment s’en libérer

Les émotions emprisonnées sont comme des volcans endormis : apprenez à les libérer avant l'éruption.  Les méfaits de la...

5 conseils pour prendre une pause vraiment réparatrice au bureau

Dans une ère où la performance prime sur l’humain, les pauses sont plus expéditives que réparatrices au bureau....

Les bienfaits insoupçonnés de se masser les seins

Saviez-vous que se masser les seins peut apporter une multitude de bienfaits ? Eh oui, le massage des...