Lactoferrine : l’atout santé pour les bébés durant l’allaitement

Lorsqu’on devient parents, l’une des premières questions que l’on se pose concernant le bien-être et la santé de son bébé est son alimentation. En effet, il est primordial de lui apporter les nutriments nécessaires à sa croissance et son développement à cette période de charnière. Aujourd’hui, la rédaction se penche sur le sujet de la lactoferrine. Une protéine naturellement présente dans le lait maternel, qui contribue à renforcer l’immunité du bébé.

Allaitement et lactoferrine

Le lait maternel est l’aliment idéal du nourrisson et l’OMS le recommande jusqu’à l’âge de 6 mois : il contient tout ce qui est nécessaire pour sa croissance et son développement ainsi que des facteurs protecteurs, à l’image de la lactoferrine. Il se peut d’ailleurs que vous ayez abordé le sujet avec votre sage-femme ou votre médecin traitant lors de votre parcours pré ou post-accouchement. La diversification alimentaire, elle, doit débuter entre 4 et 6 mois selon les experts de l’EFSA.

La lactoferrine est une protéine naturellement présente dans le lait maternel. Ses propriétés sont d’ailleurs reconnues par les professionnel.le.s de santé. En effet, elle contribue à renforcer l’immunité de notre bébé et participe à la prévention des infections.

Elle possède aussi des propriétés antimicrobiennes (antivirales, antibactériennes et anti-fongiques) qui aident à prévenir le risque d’infections respiratoires et les diarrhées. Elle participe également au bon développement de la flore intestinale chez les tout-petits et participe à la maturation de son système digestif. Vous l’aurez compris, la lactoferrine est une protéine remarquable dans l’alimentation et pour l’immunité de notre bébé.

L’importance des protéines dans le lait maternel

Le lait maternel est composé d’eau et d’un mélange de nutriments (glucides, lipides, protéines, vitamines, minéraux) qui couvrent parfaitement les besoins du bébé, nécessaires à sa croissance et à son développement. Les protéines, plus particulièrement, sont essentielles car elles contribuent, entre autres, à son développement osseux, musculaire et cérébral. Le lait maternel apporte des protéines riches en acides aminés essentiels, dans des quantités optimales pour le bébé.

evolution lait maternel

Juste après la naissance, le premier lait est appelé colostrum, il est riche en protéines, glucides et surtout en anticorps pour booster l’immunité du bébé. Petit à petit, sa composition se modifie et au 15e jour, le lait est dit « mature », sa composition est stable, il est riche en lipides et en lactose.

Notons que le lait maternel est composé de 88 % d’eau afin que le nourrisson soit correctement hydraté. La nature a tout prévu pour que bébé puisse bénéficier au fur et à mesure des nutriments dont il a le plus besoin…

À ce stade, la présence de la lactoferrine est clé : c’est elle qui permet un développement normal du système digestif puisqu’à sa naissance, le développement du système digestif du nourrisson n’est pas tout à fait terminé. C’est d’ailleurs parce qu’il est immature qu’il peut entraîner d’éventuels troubles douloureux chez les tout petits (rejets, reflux, coliques…). La lactoferrine contribue ainsi à la croissance et à la maturation de l’intestin des bébés. Comme son nom l’indique, elle transporte également du fer. Nutriment essentiel pour lutter contre les infections et garantir le bon fonctionnement du cerveau.

Choisir le bon lait infantile pour son enfant

Pour des raisons qui leur sont tout à fait personnelles et qu’il.elle.s n’ont pas à justifier, certains parents souhaitent ensuite opter pour le lait infantile. Il se divise en 3 catégories : le lait premier âge, deuxième âge et le lait de croissance. Ces formules sont constamment revues de façon à toujours être au plus proche de la composition du lait maternel qui fait l’objet de nombreuses recherches.

Ces formules sont développées selon une réglementation stricte qui permet d’assurer une composition répondant parfaitement aux besoins du nourrisson. Il s’agit de répondre aux besoins nutritionnels de l’enfant tout en se rapprochant au maximum de la composition du lait maternel et de ses bienfaits.

Naturellement, on aimerait retrouver cette fameuse lactofetrine dans le lait infantile. Seuls quelques-uns des laits infantiles sur le marché français sont enrichis en cette précieuse protéine. En effet, son extraction du lait de vache demande un savoir-faire maitrisé et particulier.

Bien entendu, n’hésitez jamais à demander conseil à des professionnel.le.s tel.le.s que votre pédiatre, votre sage-femme et votre médecin traitant.

Amandine Cadilhon
Amandine Cadilhon
Journaliste mode, mes articles, mettent en lumière les diverses tendances et styles qui façonnent l'univers de la mode féminine. Mon objectif est de proposer un contenu diversifié et accessible à toutes et tous, en soulignant l'importance de l'expression personnelle et de l'empowerment à travers la mode.
Vous aimerez aussi

Premières règles : comment en parler avec son ado pour lever le tabou ?

L’arrivée des règles est une étape aussi attendue qu’appréhendée par les jeunes, et par les parents… Comment préparer...

2 astuces pour renforcer le lien parent-enfant grâce à la psychologie positive

Créez des souvenirs inoubliables avec vos enfants grâce à des stratégies simples, renforçant ainsi vos liens de manière...

Transformez les défis quotidiens en moments positifs avec vos enfants

La vie de parent est un véritable tourbillon d'émotions, de défis et de moments de bonheur. Entre jongler...

Post-partum : 9 conseils pour apprivoiser son corps après la grossesse

Après neuf mois d'attente, où le corps a été le théâtre de changements incroyables, il est temps de...

Ces 6 jouets d’éveil sont les plus populaires du moment

Dans le monde trépidant de la parentalité, trouver le jouet parfait pour stimuler l'éveil de son bout de...

6 bonnes raisons de pratiquer le yoga avec son enfant

Le yoga est bien plus qu'une simple pratique physique. C'est une discipline ancestrale qui unit le corps, l'esprit...