Faire du tri chez soi : pourquoi est-ce utile et bon ?

10 KG, c’est le nombre de vêtements, chaussures, objets et linge achetés puis accumulés par les Français.es dans leur maison. 55 à 113 millions, ce sont tous les smartphones qui dorment dans des tiroirs. Et enfin 99, c’est le nombre d’appareils électroniques que possèdent les Français.es chez elleux. Des chiffres qu’a révélés l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) lors d’une étude de 2019, réalisée au sein de 21 foyers. Visiblement les Français.es sont les rois et reines de l’entassement. 

Mais est-il vraiment nécessaire d’accumuler autant d’objets ? De notre côté on pense que non. On vous propose, plutôt, d’opter pour le tri et on vous explique pourquoi cela est bénéfique.

Adopter une consommation plus responsable

Et si vous consommiez plus responsable ? Eh oui, accumuler et acheter autant d’objets et d’appareils est nuisible pour notre planète. Lorsque vous achetez un énième appareil, vous avez d’une part toutes les énergies, les matières premières et les étapes pour leur fabrication qui entrent en jeu. Et d’autre part, l’ensemble des moyens nécessaires pour livrer le produit. Tant d’étapes qui polluent notre environnement.

Et si on prend en considération le rapport de l’ADEME, ce sont 2,5 tonnes de volume d’objets entassés par foyer. Soit, le poids d’un gros hippopotame ! Moralité, si l’on additionne le processus de fabrication et la tonne d’appareils déjà présente à la maison, le résultat n’est pas brillant.

Alors que faire de cette masse colossale ? Trier. Vous pouvez par exemple, donner, troquer, louer, vendre ou encore mieux, réparer ou recycler vos produits.

« Remettre tous ces objets dans le circuit nourrit l’économie circulaire. Ce seront autant d’objets neufs en moins à fabriquer et donc autant de matières premières préservées, de pollutions et d’émissions de gaz à effet de serre évitées », souligne le rapport de l’Ademe

Désencombrer réduit le stress

Convaincu.e.s ? Si ce n’est pas le cas, peut-être que si vous saviez que faire le tri est bon pour le moral, vous changeriez de camp. Eh oui, ce n’est pas très agréable de voir mille et un appareils entassés dans sa cuisine. Et surtout, cela devient parfois un vrai défi de trouver de la place pour du rangement. C’est prouvé : vivre dans un endroit encombré et en bazar augmente le stress et la dépression.

Mais figurez-vous que consommer moins et vivre dans un environnement plus minimaliste est bon pour le moral. Alors, il est temps d’ouvrir son bon vieux placard et de faire du tri dans tout ça !

Faire du tri pour vivre avec l’essentiel

Vous avez certainement déjà entendu cette expression anglaise « less is more » (moins, c’est plus, en français). Cet adage peut paraitre barbant, mais il a une réelle vertu. Vivre avec l’essentiel est une vraie philosophie de vie. Quand, dans notre société, les marques nous encouragent à surconsommer alors que l’alarme de l’urgence climatique ne cesse de sonner, less is more est la solution.

Vivre avec moins, vous permettra de vous recentrer sur vous-même. Sur ce qui est, finalement, essentiel pour vous. Accumuler les vêtements et les objets ne contribue pas au bonheur. Bien au contraire. Cela encombre à la fois votre maison… et votre esprit. Alors, si nous mettions un peu d’ordre dans nos vies ?

Deux méthodes de tri indispensables

À force de cumuler autant de vêtements, d’appareils et d’objets trouver ses affaires c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Même si dans les faits, désencombrer son appartement ou sa maison peut prendre beaucoup de temps, c’est un temps de gagner pour retrouver plus facilement ces effets personnels. Et en prime, cela vous permet de gagner du temps dans le ménage au quotidien.

C’est bon, vous êtes enfin prêt.e à passer le cap. Vous avez pris la décision de vous débarrasser de vos vieux objets entassés. Mais… petit bémol, c’est un vrai bazar chez vous et vous ne savez pas par où commencer. Pas de panique, voici deux méthodes qui vous aideront très certainement.

1 – La méthode Konmarie

Cette méthode est le Saint-Graal pour les personnes qui veulent adopter une vie de « less is more ».

Tout d’abord, ce qu’il faut savoir c’est que cette astuce a été développée par Marie Kondō, une écrivaine et animatrice japonaise. Elle a d’ailleurs fait fureur sur Netflix, avec son documentaire « L’art du rangement ». Le principe : aider les familles américaines à vider leur placard plein à craquer.

Comment procéder ? La méthode KonMarie vise, de façon assez basique, à repenser notre rapport aux objets et à nous demander s’ils nous rendent heureux. Ainsi, pour chaque objet à trier, demandez-vous s’il vous procure de la joie et ne conservez que ceux qui le font. Le but est de jeter, recycler et de ne garder que ce qu’on aime vraiment.

« Dans votre pile de vêtements, sélectionnez-en trois qui vous procurent le plus de joie. Si c’est trop dur, arrondissez à cinq, puis à trois. Quand vous y parviendrez, vous aurez déjà un peu plus affiné votre « sensibilité à la joie », explique Marie Kondō

2 – La méthode bisou

Autre option pour faire le tri, recommandé notamment par l’ADEME : la méthode bisou. Un acrostiche pour faire de l’ordre chez soi.

B pour quel besoin ? I pour immédiat, puis-je attendre ? S pour semblable, un autre avec la même utilité à la maison ? O pour origine, d’où vient-il, en quoi est-il fabriqué ? U pour utile, va-t-il m’apporter un confort essentiel ?

Ainsi, lorsque vous ferez votre prochain tri, posez-vous toutes ces questions. Vous pouvez appliquer cela, même lorsque vous comptez acheter à nouveau.

Eh oui, le tri a de nombreux bienfaits, tant pour la planète que pour votre esprit et votre maison. Vous aussi vous accumulez un tas de vêtements, d’appareils et d’objets inutilisés ? Et si vous changiez d’habitude ?

D’autres méthodes pour consommer plus responsable ? Venez les partager sur notre forum.

Shem's Tlemcani
Shem's Tlemcani
Je suis passionnée par les sujets sociétaux et la santé. Mon intérêt pour les questions sociales me pousse à explorer des enjeux tels que la lutte contre la pauvreté, l'éducation et le changement climatique. En matière de santé, je m'investis dans les domaines du bien-être, de la nutrition et de la prévention des maladies. Je m'efforce de rester informée et d'utiliser ma voix pour sensibiliser et encourager le débat et l'action sur ces sujets cruciaux.
Vous aimerez aussi

Comment conserver vos photos de vacances ?

Pendant les vacances, l’objectif du téléphone est sans cesse sollicité devant des paysages majestueux. Mais bien souvent, ces...

Transformez vos nuits : 8 parures de lit pour un sommeil exquis

Dormir comme un bébé, se réveiller reposé.e et plein d'énergie : qui n'en rêve pas ? Pourtant, une...

11 conseils déco irrésistibles pour aménager les abords d’une piscine

Vous avez une piscine chez vous ? Génial, en posséder une est une véritable aubaine, surtout lors des...

5 astuces estivales pour apporter une touche de fraîcheur à votre maison

L'été s'invite chez vous : découvrez des astuces pour apporter une touche raffraîchissante à votre intérieur.  Optimiser l'ambiance par...

Les indispensables pour une cuisine fonctionnelle

Que vous soyez un.e chef.fe émérite ou un.e amateur.rice, équiper votre espace culinaire des bons outils peut faire...

9 idées géniales pour apporter de l’ombre à votre jardin

L'été est là, les jours s'allongent et les températures grimpent. Votre jardin devient un refuge de verdure et...