Covoyage : et si vous partiez en vacances avec des inconnus cet été ?

Plus question d’attendre après les autres pour assouvir votre soif de voyage ! Puisque votre meilleure amie a zéro disponibilité à vous accorder avant le mois de novembre et que votre collègue préférée a investi tout son budget voyage dans l’achat de sa maison, décollez avec d’autres personnes, qui ne font pas partie de votre répertoire. Après le covoiturage et la colocation, découvrez le covoyage, une tendance montante.

Le concept ? Sillonner d’autres contrées avec de parfaits inconnus qui partagent la même envie de dépaysement que vous. Sur le papier, l’idée peut paraître un peu saugrenue, mais en pratique, l’expérience vaut la peine d’être vécue. Vous revenez avec des souvenirs plein la tête et en plus vous gagnez une nouvelle amitié. Cette année, sortez de votre zone de confort et succombez au charme brut du covoyage.

Le covoyage, en quoi ça consiste au juste ?

Vous connaissez certainement le covoiturage, qui consiste à faire un bout de trajet en voiture avec des inconnu.e.s. Eh bien, il existe désormais une autre formule qui vous suggère de partager plus que quelques kilomètres sur la banquette arrière. Il s’agit du covoyage. Là, il n’est pas question de parler de météo pendant une heure et de se dire « ciao » à tout jamais une fois arrivé à destination. En covoyage, vous tutoyez d’autres paysages en compagnie de personnes que vous ne connaissez pas. Une solution plutôt bienvenue si vous avez peur de partir solo.

Combien de fois vos ami.e.s ont-iels décliné vos propositions de voyage ? Vous ne comptez plus. « Je n’ai plus de congés », « Je n’ai plus assez d’argent », « J’ai déjà booké mes vacances ». Chaque année, c’est la même chanson. Vous devez vous y prendre trois ans à l’avance pour planifier une expédition avec vos proches. Et en plus, vous n’êtes pas à l’abri d’un désistement de dernière minute. En misant sur le covoyage, vous ne vous contentez pas de « rêver » ce décor de carte postale, vous en faites partie ! Le covoyage met en relation plusieurs baroudeur.se.s solos, animé.e.s par ce désir commun de s’évader. Rassurez-vous, vous ne serez pas rattaché.e.s au groupe du 3e âge, ni aux grandes smalas.

Que vous vous projetiez sur la route 66 dans l’Amérique sauvage, au milieu des rizières de Bali ou les pieds dans le sable fin des Maldives, le covoyage vous unit par les liens de l’aventure. Au lieu de forcer votre BFF à vous suivre et la voir gémir pendant toutes vos excursions, vos camarades de séjour sont transis par la beauté des tableaux qui se dressent devant elleux. Au départ, vous êtes un peu timide, mais à la fin, vous tissez des affinités, presque dignes d’une amitié de « toujours ».

Les atouts qui vont vous convaincre de tester le covoyage

Voyager avec des inconnu.e.s, que vous n’avez jamais rencontré.e.s en vrai, peut être intimidant. C’est même encore plus stressant que d’aller à un date amoureux après plusieurs mois d’échange à travers l’écran. Pourtant, le covoyage est plein de promesses.

Au lieu d’accomplir votre itinéraire en indépendance, à envier les couples qui se prennent en selfie et à rejouer vos regrettés périples en famille, vous avez des personnes avec qui vous extasier. Vous concrétisez votre envie d’ailleurs en étant bien entouré.e.

Des rencontres enrichissantes et humaines

Pendant le covoyage, vous êtes dans le bus avec des dizaines de visages étrangers. Et contrairement à la douce période de l’enfance où les amitiés naissaient spontanément, autour d’une carte Pokémon ou d’une feuille Diddle, à l’âge adulte vous avez un peu plus de retenue. Mais le premier contact est assez naturel ! Les liens se forgent devant des paysages majestueux, autour des tables de pique-nique ou face à des couchers de soleil qui semblent irréels.

Les rencontres que vous faites sont authentiques et sans fard. Vous ne partagez pas seulement des petites anecdotes, vous écoutez des récits personnels forts et des histoires qui vous font réfléchir. Au-delà des visites mémorables, le covoyage vous initie à l’altruisme et la compréhension de l’autre. Croyez-le ou pas, ces gens avec lesquels vous n’aviez pas d’attache peuvent devenir les protagonistes de votre vie.

Le sentiment de sécurité

Avec le covoyage, plus besoin de rester sur vos gardes, de couvrir votre short avec une chemise nouée à la taille, ni de regarder constamment derrière vous. Contrairement au voyage solo, où vous êtes en hypervigilance, le covoyage vous accorde une certaine tranquillité d’esprit.

Vous n’avez plus peur de dégainer votre téléphone pour faire une photo ni de sillonner des coins un peu reculés. C’est le pouvoir de l’effet de groupe ! Avec ces acolytes en sac à dos, vous avez le sentiment que rien ne peut vous arriver.

Le partage des coûts

Autre avantage non négligeable du covoyage : vous divisez les frais des vacances. Comme le covoiturage, vous mettez la main à la poche, mais vous faites quand même des économies importantes. Vous profitez de remises de groupes pendant vos excursions et vous les payez au prix faible. Même écho avec l’hébergement où vous payez aussi une maigre somme. Eh oui, une auberge de jeunesse revient toujours moins cher qu’une chambre d’hôtel !

Les sites de référence pour un premier covoyage réussi !

Sur le net, les petites annonces du style « cherche personnes avec la fibre voyageuse pour explorer la faune Corse » ou « appel à baroudeur.se.s pour remplacer mes proches, toujours overbooké.e.s » fleurissent. Mais sachez que vous n’êtes pas forcément obligé.e.s d’écumer tous les groupes de « covoyage » de Facebook et de vous faire spammer toute la journée pour vivre cette expérience inédite.

Des plateformes vous facilitent la tâche et se chargent même de l’organisation. Quel luxe, n’est-ce pas ? Si vous voulez juste plier bagage sans vous soucier du reste, foncez sur les sites cotravelling, covoyageur ou compagnon de voyage. Vous pouvez aussi compter sur copines de voyage, le site de référence pour cultiver la sororité et rester entre filles, sans nuisance masculine.

Si vous êtes plus du genre téméraire, vous pouvez aussi rejoindre votre destination et créer des liens sur place, à travers l’application Wombee. Au lieu d’approcher des gens du tac-o-tac sur leur transat, vous pouvez aborder les gens qui dorment dans le même établissement que vous, plus délicatement. Une sorte de Tinder du voyage.

Si vous avez marre de vous prendre des vents, mettez les voiles avec des personnes qui tiennent vraiment à voir d’autres horizons. En plus, grâce au covoyage, vous revenez avec des étoiles plein les yeux et de nouveaux noms plein le téléphone. Testez aussi votre âme nomade en allant en voyage sans rien planifier !

Émilie Laurent
Émilie Laurent
Dompteuse de mots, je jongle avec les figures de style et j’apprivoise l’art des punchlines féministes au quotidien. Au détour de mes articles, ma plume un brin romanesque vous réserve des surprises de haut vol. Je me complais à démêler des sujets de fond, à la manière d’une Sherlock des temps modernes. Minorité de genre, égalité des sexes, diversité corporelle… Journaliste funambule, je saute la tête la première vers des thèmes qui enflamment les débats. Boulimique du travail, mon clavier est souvent mis à rude épreuve.
Vous aimerez aussi

Carnet de voyage : 5 raisons qui vont vous convaincre de commencer dès aujourd’hui

Chaque voyage est un chapitre inédit de votre vie : découvrez aujourd'hui pourquoi un carnet de voyage pourrait...

« Passport Bros » : c’est quoi encore cette tendance misogyne ?

Alors que les vacances estivales viennent de débuter, la plupart des voyageurs quittent leurs pénates pour prendre leur...

Baignade sauvage : 13 conseils à lire avant de vous jeter à l’eau pour éviter les déconvenues

L'été est là, et avec lui, l'envie irrésistible de plonger dans des eaux naturelles loin des piscines chlorées...

Skiplagging : voici l’astuce incontournable pour payer vos billets d’avion moins cher

Vous pensez maîtriser l'art de trouver des vols à prix cassés ? Découvrez le skiplagging, une technique inattendu...

10 mauvaises habitudes en voiture à délaisser à l’approche des grands départs en vacances d’été

Top départ des grandes vacances d'été demain 6 juillet, et avec elles vient la traditionnelle migration estivale sur...

Vacances d’été sous la pluie : 10 astuces pour profiter au maximum malgré la météo capricieuse

Les rayons du soleil, la plage, les cocktails au bord de la piscine... et puis soudain, voilà les...