Enceinte et atteinte d’un cancer, elle se fait amputer la jambe pour sauver son bébé

Lors d’une IRM, on a diagnostiqué à Kathleen Osborne, une jeune femme britannique âgée de 28 ans, un cancer des os et un futur bébé. Elle a dû alors faire un choix éprouvant et s’est fait amputer la jambe afin que sa petite fille puisse voir le jour en 2020. Il s’agissait de son 3e cancer avec récidive en l’espace de 17 ans. Malgré son parcours médical de combattante, ses enfants ont toujours été sa priorité.

Avorter ou amputer : un choix de vie

Au Royaume-Uni, en 2020, Kathleen Osborne, une jeune femme âgée de 28 ans, s’est fait amputer la jambe afin que son enfant puisse naître. Au départ, cette mère de famille britannique passait une IRM après l’apparition d’une bosse douloureuse au-dessus de sa jambe droite. Son diagnostic lui annonce alors deux nouvelles. La première est un cancer des os, la deuxième, plus inattendue, est qu’elle est aussi enceinte de quatre mois. Un troisième enfant dont elle n’avait aucune idée.

Metro

À ce moment-là, les médecins lui ont proposé deux options extrêmement douloureuses : effectuer un avortement, afin de commencer une chimiothérapie, ou subir une amputation de la jambe droite pour retirer la tumeur. En effet, le bébé n’aurait pas pu survivre à une chimiothérapie. Kathleen Osborne a réfléchi et quelques jours après, elle a fait le choix de sacrifier son membre inférieur. Et ainsi sauver sa petite fille et se débarrasser de ce cancer.

Metro
Metro

L’opération a été un succès et Kathleen a donné naissance à bébé baptisé Aida-May, par césarienne.

Un parcours médical de combattante

Les enfants de Kathleen Osborne ont toujours été sa priorité, malgré un parcours médical particulièrement difficile. En effet, la jeune mère a vaincu son premier cancer des os en 2005, à l’âge de onze ans, après qu’une bosse douloureuse sur sa jambe droite s’est avérée être un ostéosarcome. La jeune femme a subi une chimiothérapie pour le cancer des os et la majeure partie de sa rotule a été retirée, ainsi que deux tiges de métal insérées dans sa jambe.

En 2016, elle a survécu à un deuxième cancer, au niveau des poumons, avant de découvrir que son cancer des os était réapparu, quatre ans plus tard, en 2020. En l’espace de 17 ans, elle a donc déjà fait face à trois cancers. Récemment, Kathleen a appris que son cancer des poumons avait récidivé… Les médecins lui ont annoncé qu’aucune opération n’était possible, et qu’il lui restait peu de temps à vivre. Elle suit actuellement un traitement de chimiothérapie.

« Je suis heureuse d’avoir pris la décision de perdre ma jambe parce que cela m’a donné ma fille. Si je n’avais pas eu ma jambe amputée à ce moment-là, j’aurais perdu mon bébé. Et de toute façon, j’aurais dû subir une chimiothérapie qui n’aurait peut-être pas sauvé ma jambe à la fin », a indiqué Kathleen au quotidien britannique Metro.

Metro
@xxmumzikatxx / Instagram

« Les Transformers me construisent une nouvelle jambe »

Aujourd’hui, ne sachant pas s’il lui reste des mois ou des années à vivre, elle ne regrette pas d’avoir sacrifié sa jambe, et met à profit tout son temps pour construire de bons souvenirs avec sa fille et ses deux autres garçons, Hayden, neuf ans et Léo, cinq ans. Kathleen explique avoir toujours voulu une petite fille, et que ses deux fils avaient également toujours voulu une sœur « et maintenant elle est là donc je suis heureuse de l’avoir fait ».

Metro

Kathleen a confié à ses fils que les Transformers – des robots qui se transforment en véhicules dans un des films préférés de ses petits garçons – étaient en train de lui construire une nouvelle jambe : « ils n’arrêtent pas de demander quand ma jambe Transformer arrivera et ils pensent que c’est très cool ». La jeune mère rêve maintenant d’emmener ses enfants à Disneyland.

« Je veux juste faire autant de choses qu’ils veulent faire. Tant qu’ils ont des souvenirs avec moi et que l’on s’amuse autant que possible ensemble. Tant qu’ils sont heureux… Alors je peux m’en aller », explique-t-elle à Metro.

Metro
Metro

Une histoire touchante qui force le respect ! Et vous, le parcours de cette femme et mère de famille amputée vous a ému ? Venez partager vos impressions avec nos lecteurs et lectrices sur le forum de The Body Optimist !

Cindy Viallon
Cindy Viallon
Journaliste free-lance, mes sujets de prédilection sont les féminismes intersectionnels, la société et la culture. J’aime déconstruire l’actualité et briser les tabous une fois pour tous·tes !
Vous aimerez aussi

Devenir père : ces 7 changements psychologiques vous surprendront

La paternité, cet extraordinaire voyage rempli de défis, de joies, et de découvertes, transforme inévitablement un homme. Devenir...

Daddy blues : les signes à ne pas ignorer et comment aider les pères en détresse

L’arrivée d’un.e enfant bouscule la vie, parfois violemment. Face au berceau, désormais occupé par ce petit être tant...

Relation père-fille : comment l’améliorer et renforcer la complicité ?

Les relations père-fille sont souvent décrites comme uniques et spéciales. Elles peuvent en effet être une source inépuisable...

La science a parlé : voici le jour où les enfants sont les plus difficiles !

Parents, vous l'avez peut-être toujours senti, désormais la science vient confirmer vos intuitions : il existe bel et...

Comment faire pour que les amitiés survivent à l’épreuve de la parentalité ?

L’arrivée d’un.e enfant bouscule tout le quotidien. Le rythme s’accélère, les priorités changent, les activités se métamorphosent… dans...

Ces prénoms inspirés de la série La Chronique des Bridgerton font craquer les parents en 2024

Depuis que "La Chronique des Bridgerton" a fait ses débuts sur Netflix, cette série aux costumes somptueux et...