Ces choses qui arrivent à votre corps après l’accouchement que vous ignorez peut-être

L’accouchement transforme non seulement votre vie, mais aussi votre corps de manière profonde et parfois inattendue. Alors que les femmes devenues mères se concentrent sur la préparation à la naissance et à la parentalité, il y a toute une série de changements physiologiques post-accouchement qui peuvent surprendre, même les mamans les plus averties. Voici un aperçu des choses qui arrivent à votre corps après l’accouchement que vous ignorez peut-être.

Les contractions post-partum

Après avoir donné naissance, votre utérus continue de se contracter pour retrouver sa taille normale. Ces contractions post-partum peuvent être aussi douloureuses que les contractions du travail, mais elles aident malgré ça à réduire le risque d’hémorragie et à raffermir naturellement l’utérus.

Les lochies

Voici une des choses qui arrivent à votre corps après l’accouchement que vous ignorez peut-être ! Les lochies sont les saignements vaginaux qui surviennent après l’accouchement. Ils peuvent durer jusqu’à 6 semaines et sont causés par l’expulsion du tissu placentaire et des cellules de l’utérus. Bien que cela puisse sembler alarmant, c’est une partie normale du processus de guérison post-partum.

La dépression post-partum

La dépression post-partum est un problème de santé mentale courant qui peut survenir après l’accouchement. Elle est souvent causée par des changements hormonaux, le stress de la parentalité et la fatigue. Il est important de reconnaître les signes de la dépression post-partum et de rechercher un soutien si nécessaire.

La perte de cheveux

La perte de cheveux après l’accouchement, appelée effluvium télogène, est un phénomène courant causé par des fluctuations hormonales. Bien que cela puisse être alarmant, il est généralement temporaire et les cheveux repoussent généralement dans les mois suivant l’accouchement.

La diastasis recti

La diastasis recti est une séparation des muscles abdominaux qui survient souvent pendant la grossesse et peut persister après l’accouchement. Cela peut entraîner une sensation de faiblesse dans la région abdominale et affecter la posture et la stabilité. Des exercices ciblés peuvent aider à réduire la diastasis recti.

La lactation

Après l’accouchement, votre corps commence à produire du lait pour nourrir votre bébé. Cela peut entraîner des seins sensibles, engorgés et parfois douloureux. Mais l’allaitement peut stimuler la libération d’oxytocine, ce qui favorise le lien mère-enfant et aide à réduire le risque de saignements post-partum.

Les hémorroïdes

Ce n’est pas très glam, mais il faut en parler car c’est l’une des choses qui arrivent à votre corps après l’accouchement que vous ignorez peut-être. Les hémorroïdes sont des veines enflées dans la région rectale qui peuvent être causées par la pression accrue pendant l’accouchement. Elles peuvent être douloureuses et inconfortables, mais des mesures telles que l’application de compresses froides et l’utilisation de crèmes topiques peuvent aider à soulager les symptômes. Consultez un.e médecin si besoin.

Les changements hormonaux

L’accouchement entraîne une cascade de changements hormonaux dans le corps d’une femme. Ces fluctuations hormonales peuvent affecter l’humeur, l’énergie et le métabolisme, et il peut falloir un certain temps pour que les niveaux hormonaux se stabilisent.

Les sueurs nocturnes

Beaucoup de nouvelles mamans éprouvent des frissons, tremblements ou encore sueurs nocturnes après l’accouchement. Cela est souvent dû aux fluctuations hormonales et à la libération de liquide retenue pendant la grossesse. Bien que cela puisse être gênant, c’est généralement temporaire. Consultez un.e médecin si besoin.

La guérison du périnée

Enfin, si vous avez subi une déchirure ou une épisiotomie pendant l’accouchement, la guérison du périnée peut prendre du temps. Des soins appropriés, tels que des bains tièdes et des compresses froides, peuvent aider à soulager l’inconfort et à accélérer le processus de guérison. Après l’accouchement, il est courant aussi que des séances de rééducation périnéale soient recommandées.

L’accouchement peut être un moment de bonheur, mais il est également important de reconnaître les nombreux changements physiologiques qui accompagnent la période post-partum. Les nouvelles mamans peuvent ainsi mieux naviguer dans cette période de transition et prendre soin d’elles-mêmes, alors qu’elles prennent soin de leur nouveau-né.

Margaux L.
Margaux L.
Je suis une personne aux intérêts variés, écrivant sur divers sujets et passionnée par la décoration, la mode et les séries télévisées. Mon amour pour l'écriture me pousse à explorer différents domaines, qu'il s'agisse de partager mes réflexions personnelles, de donner des conseils en matière de style ou de partager des critiques de mes séries préférées.
Vous aimerez aussi

S’émanciper des attentes familiales : 10 conseils pour surmonter la peur de décevoir ses parents

Depuis toujours, nos parents jouent un rôle important dans le façonnement de nos vies. D'autant plus lorsqu'ils ont...

Premières règles : comment en parler avec son ado pour lever le tabou ?

L’arrivée des règles est une étape aussi attendue qu’appréhendée par les jeunes, et par les parents… Comment préparer...

2 astuces pour renforcer le lien parent-enfant grâce à la psychologie positive

Créez des souvenirs inoubliables avec vos enfants grâce à des stratégies simples, renforçant ainsi vos liens de manière...

Transformez les défis quotidiens en moments positifs avec vos enfants

La vie de parent est un véritable tourbillon d'émotions, de défis et de moments de bonheur. Entre jongler...

Post-partum : 9 conseils pour apprivoiser son corps après la grossesse

Après neuf mois d'attente, où le corps a été le théâtre de changements incroyables, il est temps de...

Ces 6 jouets d’éveil sont les plus populaires du moment

Dans le monde trépidant de la parentalité, trouver le jouet parfait pour stimuler l'éveil de son bout de...