Mutuelle et complémentaire santé : quelle est la différence ?

Dans l’esprit collectif, mutuelle et complémentaire santé ne font qu’un. Pourtant, même si elles sont toutes les deux vouées au remboursement de la Sécurité Sociale, elles n’ont pas que des dénominateurs communs. Pour s’y retrouver dans ce jargon administratif et se protéger efficacement en cas de grosses dépenses de santé, il convient de faire la nuance entre ces deux expressions. Éclairage. 

Qu’est-ce qu’une complémentaire santé ?

De prime abord, le terme complémentaire santé semble indissociable de la mutuelle. Il faut dire que la frontière entre les deux est assez mince. Elles répondent toutes les deux au même objectif : combler les dépenses de santé que l’Assurance maladie ne couvre pas ou peu. Pour faire simple, elles gardent notre compte en banque à l’abri dans le cadre de soins coûteux ou fortuits. Cependant, la mutuelle est un mot généraliste qui désigne un type d’organisme assureur tandis que la complémentaire santé est un contrat d’assurance.

La complémentaire santé n’est pas un simple bout de papier. C’est un précieux sésame qui prend en charge accident, maladie ou encore maternité. Par exemple, lorsqu’on a un rhume et qu’on va chez le.a médecin, la consultation coûte 25 €. La Sécurité Sociale couvre entre 65 et 70 % du montant conventionné, ce qui équivaut à 17,50 €. La complémentaire santé, elle, se charge des 6,50 € restants. La complémentaire santé peut émaner d’une mutuelle, de compagnies d’assurance ou d’institutions de prévoyance.

Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises d’au moins un.e salarié.e ont l’obligation de proposer à leurs salarié.e.s une complémentaire santé collective. Cette dernière peut-être déclinée par les employé.e.s si leur mutuelle personnelle est plus avantageuse. Cependant, cette loi justifie l’utilité de la complémentaire santé, indispensable selon 89 % des Français.es âgé.e.s de 35 à 49 ans. Au-delà des soins optiques, dentaires et auditifs, la complémentaire santé peut également aller sur le front des médecines douces (sophrologie, acupuncture, ostéopathie…). Tout dépend des modalités du contrat.

Qu’est-ce qu’une mutuelle ?

Le mot « mutuelle » est souvent utilisé de manière abusive et hasardeuse. Dire « j’ai souscrit une mutuelle » paraît donc totalement banal. Mais c’est une sacrée faute de langage. Le terme « mutuelle », devenu un vaste fourre-tout, est pourtant encadré par l’article L111-1. Selon la définition juridique, une mutuelle est une société de personnes à but non lucratif qui repose sur un principe de financement solidaire.

Ainsi, si l’on prend une complémentaire santé dans une mutuelle, on est directement impliqué.e dans ses rouages. On est pas seulement « client.e », on est « acteur.ice » de la société. Pendant longtemps, les mutuelles avaient le monopole des complémentaires santé, c’est en partie ce qui a suscité la confusion.

Est-ce nécessaire de souscrire une complémentaire santé ?

Selon des chiffres de 2013, seuls 4 % de la population française ne possède pas de complémentaire santé, cela représente environ 3 millions de personnes. Mais est-ce si dommageable de ne pas solliciter ce coup de pouce ? Finalement, tout est question de besoin. Dans le cas où l’on a une santé de fer, des yeux de lynx, une ouïe développée et des dents impeccables, la complémentaire santé n’aura pas un grand intérêt.

Cependant, à moins d’être surhumain.e, personne n’est immunisé contre les accidents. On peut très bien se casser une dent en tombant la tête la première ou faire une mauvaise chute dans les escaliers et se paralyser le dos. C’est pour anticiper ce genre d’imprévus que les complémentaires santé existent. Souscrite ou non dans une mutuelle, elle assure nos arrières et permet de garder une certaine sérénité d’esprit dans les pires moments.

Par exemple, pour la pose d’une couronne, il faut compter 600 € de frais et le reste à charge est estimé à 460 €. Une somme conséquente pour certaines personnes qui suscite parfois des dilemmes. Avec une complémentaire santé en toile de fond, on a presque rien à sortir de notre poche. C’est un peu le garde-fou à avoir sous la main pour éviter la panique.

Comment bien choisir sa complémentaire santé ?

Selon les prévisions annuelles, le prix des complémentaires santé devrait bondir de 4,7 % en 2023. Inflation oblige. Le prix moyen d’une mutuelle « classique » établi à 1123,20 € devrait donc gonfler légèrement.

Pourtant, sur la durée, cet investissement est largement rentabilisé. Cependant, pas question de signer un document à l’aveugle. Voici donc les gestes à retenir pour choisir sa complémentaire santé.

1 – Bien évaluer ses besoins

Élire une « mutuelle santé » ou une « complémentaire santé » ne se fait pas à la légère. D’abord, il convient d’estimer approximativement ses dépenses de santé et de noter le secteur qui mobilise le plus notre porte-monnaie. Par exemple, si l’on a des problèmes de vue, il faudra renforcer la garantie « optique » du contrat.

Il est possible que nos ayants droit puissent aussi avoir des exigences particulières. Si un de nos enfants doit porter un appareil dentaire pendant trois ans, la complémentaire santé devra se superposer à cette spécificité.

2 – Analyser soigneusement les garanties

Mieux vaut avoir des garanties efficaces ciblées en fonction de ses particularités que des garanties évasives à faible impact. Les options oscillent d’une complémentaire santé à l’autre. Il existe d’ailleurs plusieurs degrés de garantie.

  • Les garanties basiques assurent un.e patient.e sans besoin de soins médicaux lourds ou spécifiques. C’est le strict minimum.
  • Les garanties intermédiaires, elles, s’adressent aux personnes qui ont des consultations régulières ou qui souffrent de maladie chronique.
  • Enfin, les garanties haut de gamme sont les plus prestigieuses. Surtout plébiscitées par les séniors, elles ont une couverture optimale. Elles interviennent sur plusieurs champs, des cures thermales à la location de chambre individuelle en hôpital.

3 – Utiliser un comparateur

S’en référer à un comparateur est un réel gain de temps. Au lieu de décortiquer chaque offre au cas par cas, elle s’affiche par ordre de préférence, en fonction des mots clés indiqués et des contraintes santé. Les comparateurs donnent un ordre d’idée de ce qui se fait sur le marché et permettent de prendre plus de recul.

Mutuelle et complémentaire santé trouvent donc plusieurs points de dissonance. Cependant, elles sont toutes les deux au chevet de notre budget santé. Et ça, c’est plutôt réjouissant ! Alors on laisse son allergie à la paperasse de côté et on file choisir sa complémentaire santé.

Article partenaire

Émilie Laurent
Émilie Laurent
Dompteuse de mots, je jongle avec les figures de style et j’apprivoise l’art des punchlines féministes au quotidien. Au détour de mes articles, ma plume un brin romanesque vous réserve des surprises de haut vol. Je me complais à démêler des sujets de fond, à la manière d’une Sherlock des temps modernes. Minorité de genre, égalité des sexes, diversité corporelle… Journaliste funambule, je saute la tête la première vers des thèmes qui enflamment les débats. Boulimique du travail, mon clavier est souvent mis à rude épreuve.
Vous aimerez aussi

Voici les 5 traits de caractère pour être heureux selon la science !

Depuis quelques années, la recherche en psychologie semble confirmer de plus en plus que deux caractéristiques de la...

Améliorez votre sommeil avec cette astuce facile et apaisante

Les secrets d'une nuit paisible pourraient être cachés dans les fragrances de votre environnement. Découvrez comment certaines odeurs...

Ces choses à ne pas dire à une personne qui a la peau pâle

Si à l’époque de Marie-Antoinette et madame de Pompadour, la peau pâle était auréolée de compliments, aujourd’hui les...

Ces raisons surprenantes expliquent pourquoi vous avez envie de chocolat avant vos règles

Vous avez sûrement déjà vécu ce moment où, quelques jours avant vos règles, une envie irrésistible de chocolat...

Après le bain de minuit, essayez le bain de lune pour recharger vos batteries !

Qui n’a jamais entendu parler du fameux bain de minuit ? Cette escapade nocturne, où l’on brave l'obscurité...

Réduire son stress avec ces super-aliments : notre top 10

Le stress c'est ce compagnon indésirable qui s'invite souvent dans nos vies bien chargées. Entre le travail, parfois...