Paquets de chips toujours à moitié vides ? Méfiez-vous de la « shrinkflation »

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les prix de nos produits énergétiques et de nos matières premières ne font que flamber. Une inflation que certain.e.s voient et subissent, notamment au niveau des prix du carburant. Pourtant, il y a un autre phénomène, résultant de l’inflation, dont vous êtes peut-être victime depuis toujours… la shrinkflation. On vous explique en quoi consiste cette stratégie commerciale.

Plus de vide… au même prix

Vous avez certainement déjà acheté un paquet de chips et vous êtes rendu.e compte qu’il y avait quasiment plus de vide que de chips ? Et pourtant, vous payez le prix fort. Eh bien, vous tombez royalement dans la stratégie de shrinkflation des marques.

C’est une technique commerciale destinée à lutter contre l’inflation des prix. Contraction de « shrink », rétrécir en anglais et d’inflation, ce concept consiste à ce que certaines entreprises réduisent les volumes des produits emballés, tout en vendant au même prix.

Autrement dit, votre paquet sera moins fourni en chips (par exemple) mais avec toujours le même prix affiché. L’idée derrière ? Il serait moins difficile pour les consommateur.rice.s d’accepter quelques grammes en moins que quelques centimes en plus. En 2018, la célèbre marque Coca-Cola avait déjà appliqué cette technique pour compenser la taxe soda.

Moins de PQ, plus de carton, même prix

Ce soir, on dormira moins bête en sachant désormais pourquoi les paquets de chips sont toujours à moitié vides… Cependant, le phénomène de la shrinkflation ne touche pas seulement ce secteur. C’est une pratique que l’on retrouve également dans le marché du fromage, des pâtes, des produits hygiéniques, etc.

Les fans de Kiri, vous serez déçu.e.s. Camille Dorioz, ingénieur agronome de formation spécialisé en agroécologie, a découvert que même dans une portion de Kiri, les quantités ont baissé de deux grammes.

 « En silence, le petit carré de fromage frais est passé de 20 à 18 grammes. Pour le.a consommateur.rice, ça n’a l’air de rien, c’est indolore, mais c’est 10 % de produit en moins. Multiplié par des milliers de tonnes de fromage, c’est tout bénef pour le fabricant », explique un jeune homme qui travaille pour l’ONG Foodwatch à Charli Hebdo

Même constat pour nos paquets de papiers toilette. L’industriel américain Charmin (groupe Procter & Gamble) a par exemple augmenté le diamètre du carton de ses rouleaux et a réduit le nombre de papiers. Résultat : moins de PQ, vendu au même prix, ni vu, ni connu. C’est dingue, vous en aviez conscience ? Nous non…

La shrinkflation : une pratique illégale ?

Après avoir découvert ça, on se sent trahi et trompé. Et c’est tout à fait normal. On pourrait même croire que cette pratique est illégale, mais, non ! En effet, celle-ci reste légale à partir du moment où l’étiquetage est conforme sur le paquet.

« Certes, la shrinkflation est légale et comme leur produit leur appartient, il font ce qu’ils veulent avec. Ils n’ont aucune obligation d’information du/de la consommateur.rice et c’est bien ça le problème. Il faudrait qu’une loi impose une mention spécifique, comme ça existe au Brésil », explique Camille Dorioz à Charli Hebdo

Mais, cette pratique est surtout due à une hausse générale des prix des ingrédients, de l’emballage et du transport, qui contraint les entreprises à augmenter leur prix. Dans ce contexte, comment ne pas/plus se faire avoir ? Pensez à regarder le prix au kilo selon votre budget et à privilégier l’achat de produits en vrac, sans emballage donc.

Shem's Tlemcani
Shem's Tlemcani
Je suis passionnée par les sujets sociétaux et la santé. Mon intérêt pour les questions sociales me pousse à explorer des enjeux tels que la lutte contre la pauvreté, l'éducation et le changement climatique. En matière de santé, je m'investis dans les domaines du bien-être, de la nutrition et de la prévention des maladies. Je m'efforce de rester informée et d'utiliser ma voix pour sensibiliser et encourager le débat et l'action sur ces sujets cruciaux.
Vous aimerez aussi

Faire « revivre » nos proches avec l’IA : une nouvelle perspective sur le deuil ?

L’intelligence artificielle a investi le quotidien de nombreuses personnes. Sollicitée pour écrire des dissertations sans bouger le petit...

Fauteuils roulants 100 % remboursés avant fin 2024 : à quoi s’attendre réellement ?

C’était une des grandes promesses du président de la République et celle-ci sera tenue. Après de longues négociations...

#MeToo à l’hôpital : la vérité enfin dévoilée sur les comportements abusifs dans le milieu hospitalier

Alors qu’un #MeToo des armées a récemment émergé pour dénoncer les violences sexuelles subies au cœur des régiments,...

JO Paris 2024 : la passion olympique s’évanouit chez les jeunes ?

Il ne reste plus que 100 petits jours avant le coup d’envoi des jeux Olympiques 2024. Avancés comme...

Michel Sardou décoré de l’Ordre national du Mérite : pourquoi ça dérange ?

En juin prochain, Michel Sardou se verra attribuer le titre de Grand Officier de l’Ordre national du Mérite...

#MeToo des armées : vers la fin de l’omerta dans l’Armée française ?

Depuis sa création, le mouvement #MeToo ne cesse de se dédoubler et de se décliner sous de multiples...