Bronchiolite : conseils essentiels pour préserver la santé de votre bébé

La bronchiolite est une maladie respiratoire courante qui affecte principalement les nourrissons et les jeunes enfants. Elle est souvent causée par un virus appelé virus respiratoire syncytial (VRS) et survient généralement pendant les mois d’automne et d’hiver. Récemment nous apprenions d’ailleurs que face au très fort besoin du médicament « Beyfortus », certaines maternités françaises ont été contraintes de « trier les bébés éligibles ». Bien que la bronchiolite puisse être inquiétante pour les parents, elle est généralement bénigne. Voici donc quelques conseils essentiels pour préserver la santé de votre bébé.

Qu’est-ce que la bronchiolite exactement ?

La bronchiolite est une infection des petites voies respiratoires appelées bronchioles. Il y a alors une inflammation de ces bronchioles, de minuscules voies aériennes dans les poumons, ce qui entraîne une obstruction partielle des voies respiratoires. Elle est souvent causée par le virus respiratoire syncytial (VRS) et est très contagieuse.

Les symptômes de la bronchiolite commencent généralement par un simple rhume (nez qui coule). Ils peuvent évoluer pour inclure une toux, une respiration sifflante et des difficultés à respirer. Chez les nourrissons, en particulier celleux âgé.e.s de moins de 6 mois et les prématuré.e.s, la bronchiolite peut être grave et nécessiter une hospitalisation.

Les symptômes de la bronchiolite

Il est essentiel de savoir reconnaître les symptômes de la bronchiolite. Cela peut aider à obtenir un diagnostic précoce et un traitement approprié. Les symptômes de la bronchiolite peuvent varier. Ils incluent toutefois généralement : une toux, une congestion nasale, un écoulement nasal, une fièvre légère, des sifflements respiratoires et une respiration rapide.

Les nourrissons touché.e.s peuvent avoir du mal à se nourrir et à dormir en raison de leur inconfort. Dans les cas graves, l’enfant peut montrer des signes de détresse respiratoire. Notamment des battements des ailes du nez et des tirages intercostaux (lorsque les muscles entre les côtes sont sollicités pour aider à la respiration). En tant que parents surveillez donc attentivement ces symptômes. Consultez un.e professionnel.le de la santé si votre enfant montre des signes de bronchiolite.

8 conseils pour prévenir la bronchiolite

La prévention de la bronchiolite est essentielle, surtout pendant la saison à risque, qui s’étend généralement d’octobre à mars. Voici donc quelques conseils pour aider à protéger votre bébé :

  • Se laver les mains. En lavant soigneusement vos mains avec du savon et de l’eau, vous réduisez ainsi considérablement le risque de transférer ce virus à votre bébé. Le VRS peut survivre sur les surfaces pendant de courtes périodes, il est donc essentiel de maintenir une bonne hygiène.
  • Éviter les endroits surpeuplés. La bronchiolite se propage plus facilement dans des espaces où de nombreuses personnes se rassemblent, tels que les centres commerciaux, les crèches ou les transports en commun. Réduire l’exposition de votre enfant à ces environnements surpeuplés peut donc contribuer à minimiser les risques de contracter cette maladie respiratoire.
  • Éviter les contacts sociaux de votre bébé. La bronchiolite se propage principalement par des gouttelettes respiratoires. Limitez donc les contacts sociaux de votre bébé, surtout pendant la saison de la bronchiolite. Cela signifie qu’il est important de ne pas exposer votre bébé à des personnes malades ou à des endroits bondés. Si vous ou d’autres membres de la famille êtes malades, assurez-vous de prendre des précautions pour réduire le risque de transmission.
  • Ventilez bien votre logement. Assurer une circulation d’air adéquate peut aider à réduire la concentration de virus et de particules potentiellement nocifs pour les voies respiratoires de votre bébé. Veillez donc à ouvrir les fenêtres régulièrement.
  • Dites oui à l’allaitement maternel. Le lait maternel est riche en anticorps et en nutriments qui aident à renforcer le système immunitaire de votre bébé. Alors, dites oui à cette précieuse source de nutrition, si c’est possible pour vous.

Les bébés particuliérement à risque

Certaines catégories d’enfants sont plus susceptibles de développer une bronchiolite grave. Notamment les prématurés, les bébés souffrant de maladies cardiaques ou pulmonaires, ainsi que ceux ayant un système immunitaire affaibli.

Si vous êtes parents d’enfants à risque, il est donc essentiel de consulter un.e pédiatre pour discuter de mesures préventives spécifiques.

Traitements de la bronchiolite

Il faut savoir que les traitements de la bronchiolite chez les nourrissons varient en fonction de la gravité des symptômes. Dans les cas bénins, la principale mesure consiste à garantir que le bébé soit bien hydraté. Il peut en effet être sujet à la déshydratation en raison de la fièvre et des difficultés à manger et à boire. Il est essentiel de maintenir une bonne hydratation en continuant l’allaitement ou les biberons plus fréquents.

En outre, il est souvent recommandé d’utiliser un humidificateur. Le but : maintenir l’humidité de la pièce à un niveau adéquat. Cela peut faciliter la respiration du bébé.

Dans les cas plus graves, le médecin peut prescrire des médicaments. L’objectif étant de dilater les voies respiratoires et améliorer la respiration de l’enfant. Quoi qu’il en soit, il est toujours essentiel de suivre les conseils du/de la pédiatre.

En suivant ces conseils santé et en adoptant les mesures préventives appropriées, vous pouvez aider à protéger la santé de votre bébé.

Margaux L.
Margaux L.
Je suis une personne aux intérêts variés, écrivant sur divers sujets et passionnée par la décoration, la mode et les séries télévisées. Mon amour pour l'écriture me pousse à explorer différents domaines, qu'il s'agisse de partager mes réflexions personnelles, de donner des conseils en matière de style ou de partager des critiques de mes séries préférées.
Vous aimerez aussi

Pensées intrusives : 4 moyens efficaces pour retrouver la sérénité

Êtes-vous submergé.e par des pensées indésirables qui assiègent votre tranquillité d'esprit ? Découvrez comment les apprivoiser avec nos...

La saison des pique-niques est ouverte : est-ce vraiment bon de manger par terre ?

Les beaux jours sont de retour ! Pour profiter de cette météo radieuse, vous avez peut-être déjà inauguré...

Découvrez les effets surprenants du manque de sommeil sur votre santé mentale

Êtes-vous du genre à braver la nuit ? Peut-être que vous êtes un oiseau de nuit persuadé que...

Compléments alimentaires pour baisser la glycémie

Diabétique ou non, maîtriser sa glycémie est essentiel pour éviter toutes complications sanitaires. Cependant, en raison des nombreux...

E-liquides et relaxation : les meilleurs arômes pour une vape zen

Dans nos vies trépidantes, trouver un moment pour se détendre peut être une véritable bouffée d'air frais. Si...

Été zen : les astuces incontournables pour ressourcer corps et esprit

L'été est une saison qui nous invite à ralentir, à nous connecter avec la nature et à prendre...