Raideurs et douleurs musculaires : 10 conseils pour s’en débarrasser

Vous en avez assez de ces douleurs musculaires, de ces raideurs qui vous empoisonnent la vie ? Comme on vous comprend ! Mais grâce à nos 10 conseils, rassurez-vous, ça devrait aller très vite mieux.

C’est grave docteur ?

Le matin, le soir, au milieu de la journée ou les trois à la fois vous ressentez des raideurs et douleurs musculaires. Si cela peut sembler bénin, si la douleur est supportable, il est pourtant toujours nécessaire de consulter un médecin quand ce problème persiste sans raison.

Est-ce le symptôme d’une affection quelconque ? Cela risque-t-il d’évoluer avec le temps si vous laissez traîner ? Devez-vous suivre un traitement particulier ? Seul un médecin est habilité à vous le dire.

Quoiqu’il en soit, si vous avez mal, il est hors de question de « faire avec ». Car les raideurs ou douleurs musculaires qui, pardonnez-nous l’expression, nous enquiquinent et parasitent notre bien-être peuvent être soulagées parfois très simplement.

10 conseils pour soulager vos douleurs

Soulager le mal, c’est parfois aussi simple que cela…

1 – Étirez-vous correctement au réveil

Ce conseil est particulièrement indiqué pour ceux qui souffrent de raideurs. Le matin, prenez le temps de vous étirer et de réveiller vos muscles en douceur. Bras, jambes, nuque, tendez-les, détendez-les jusqu’à ce qu’ils soient « chauds » avant de vraiment bouger.

2 – Débarrassez-vous de vos ennemis

Vous avez mal aux épaules ou à la nuque et portez toute la journée un sac à main affreusement lourd ? Vos mollets vous font souffrir mais vous ne quittez jamais vos talons de 10 centimètres ? Pour aller mieux, délaissez ces mauvaises habitudes qui vous abîment.

3 – Adoptez les massages aux huiles essentielles

Versez de l’huile végétale de type amande douce dans le creux de votre main puis ajoutez-y quelques gouttes d’huile essentielle de lavande. Laissez tiédir quelques instants puis procédez au massage de la zone endolorie. Un remède miracle. Attention, n’utilisez jamais l’huile essentielle pure sur la peau.

4 – Faites le plein de magnésium

Une carence en magnésium peut occasionner de nombreux troubles musculaires comme des crampes ou des spasmes. On fait alors le plein d’aliments qui en contiennent en bonne quantité comme le chocolat, les noix et les amandes. Certaines eaux comme l’Hépar sont aussi particulièrement riches en magnésium.

5 – Bougez, mais en douceur…

Sédentarité ou activité sportive excessive : même combat. D’un côté nos muscles s’atrophient, on prend de mauvaises postures et on en souffre. De l’autre, nos muscles sont mis à rude épreuve, brutalisés, sans avoir le temps de récupérer. Ce dont ils ont besoin alors, c’est de travailler en douceur. Pour cela, rien de mieux que la piscine. L’eau porte le poids du corps, pas de choc ou de traumatisme donc. Elle aide ainsi à dénouer les tensions de ceux qui se plaignent de raideurs, à retrouver en mobilité et en souplesse.

6 – Faites des pauses toutes les heures

Assis, toute la journée à notre poste de travail on ne bouge pas. Pourquoi alors s’étonner de se sentir totalement cassé et coincé ensuite. Pour éviter cette sensation, faites une pause toutes les heures au minimum. Marchez, faites des étirements, des mouvements. Vous retrouverez ainsi en souplesse et même en énergie.

7 – Prenez un bain chaud pas comme les autres

Après une longue journée, vous êtes cassé en deux ou affreusement tendu ? Faites-vous couler un bon bain chaud et ajoutez-y un petit truc en plus. Quelques gouttes d’huile essentielle de lavandin réputée pour ses propriétés relaxantes, aussi bien pour le corps que pour l’esprit. Et en plus, ça sent bon !

8 – Vive la bouillotte !

Comment ça, non ? Oh que si, allez vite vous acheter une bouillotte ! Grâce à sa chaleur, elle aide les muscles à se décontracter et évite les crispations dues au froid et à l’humidité en hiver. Non, même pas honte.

9 – Gardez la bonne température

On vient de le voir, l’hiver, les basses températures sont responsables de crispations si l’on n’est pas suffisamment couvert. Si vous souffrez déjà de douleurs ou de raideurs musculaires, cela ne va donc pas arranger les choses. Couvrez-vous comme il se doit, donc, avec l’un des 100 manteaux grande taille que nous avons dénichés pour vous.

10 – Offrez-vous du confort

Matelas, oreillers, chaussures, chaise de bureau, voilà des objets du quotidien qui, s’ils sont de mauvaise qualité peuvent occasionner des douleurs. Pour votre santé et votre bien-être, offrez-vous le meilleur ! Vous le valez bien.

Carole Guidon
Carole Guidon
Les rondeurs ne sont pas synonymes de laideur. Le corps gros n'est pas forcément un fardeau. Moi-même, je suis une jeune fille ronde et épanouie qui s'assume. J'aime la vie et les plaisirs simples. Et j'ai à cœur de militer au quotidien contre la grossophobie qui gangrène notre société. Derrière chaque corps se cache une histoire, heureuse ou douloureuse, mais toujours unique, qu'on gagnerait à accueillir avec respect et humilité.
Vous aimerez aussi

Voici l’heure à laquelle vous devriez vous coucher pour être au top de votre forme

Le secret d'une journée énergique réside souvent dans une nuit de sommeil réparatrice. Mais saviez-vous que l'heure à...

Plongez dans le Janzu : une expérience de connexion à soi dans l’eau !

Laissez-vous porter par les ondes apaisantes du Janzu et redécouvrez l'harmonie intérieure. Une immersion thérapeutique qui éveille les...

Découvrez comment le cheval peut améliorer votre bien-être

Les chevaux peuvent offrir bien plus que leur seule beauté. Ils ont un pouvoir presque magique lorsqu'il s'agit...

Libérez-vous des regrets : 3 vérités qui vont changer votre perspective

Envahi.e par les regrets qui semblent peser sur vos épaules ? Explorez trois vérités simples, mais puissantes, qui...

Cystite : 6 remèdes de grand-mère pour un soulagement efficace

La cystite est une infection urinaire courante, caractérisée par une inflammation de la vessie, souvent causée par des...

Dominez la misophonie : 4 stratégies pour retrouver le calme intérieur

Submergé par le bruit de la mastication ou le cliquetis d'un stylo ? Découvrez comment la misophonie peut...