Poil féminin : ce mal-aimé de notre société en 10 photos décomplexantes

Les femmes apprennent très tôt à le détester et même pire, à en avoir honte. Le poil féminin reste encore un sujet tabou dans notre société. Il n’est pourtant ni sale ni anormal et en cette période estivale, il est grand temps d’apprendre à se décomplexer à son sujet !

La femme n’a pas le choix d’aimer ses poils ou pas

Si les hommes ont le droit de choisir entre la version poilue ou épilée pour toutes les parties de leur anatomie, les femmes elles n’ont pas franchement leur mot à dire. « Tu seras épilée ma fille ou tu seras rejetée ! »

Car la gent féminine apprend très tôt, souvent dès l’enfance, à redouter cette pilosité. Le poil féminin s’affiche ainsi seulement pour qu’on se moque de lui. La femme à barbe est un monstre. Les femmes poilues sont sales et repoussantes. La mission est donc claire : lui faire la peau coûte que coûte !

Seulement voilà, lassées de la perte de temps, d’argent et de la douleur que représente l’épilation, soucieuses d’aimer leur corps tel que la nature l’a fait, de plus en plus de femmes disent stop au diktat du zéro poil !

Mais cette mission s’avère périlleuse, car dès lors que le poil féminin s’affiche sur les réseaux sociaux c’est le drame, de nombreux internautes crient au scandale. Et c’est peut-être là-dessus qu’il faut s’appuyer pour réapprendre à l’aimer. Car qui sont ces personnes pour dire aux femmes quoi faire de leur corps ? Un seul mot d’ordre : « mon corps, mon choix ! ».

En cet été 2019, il est donc temps de faire la paix avec ce poil féminin. Pas question de jeter son rasoir si on n’en a pas envie, mais pas question non plus de s’épiler si on n’a rien contre lui.

Le tout est de travailler sur son rapport à la pilosité et sur le regard des autres. On peut ainsi commencer par ne plus se priver de porter des jupes quand il fait chaud parce qu’on n’est pas fraîchement épilée. Se réapproprier ses poils, c’est alors se réapproprier son corps. Un véritable acte de rébellion !

Poil féminin : à quoi ressemble une femme au naturel ?

La pilosité des femmes est tellement bien cachée qu’on finit par ne plus savoir à quoi ressemble son corps avant d’être passé sous une lame de rasoir. On vous propose alors aujourd’hui de rectifier le tir avec quelques images de femmes poilues et sans complexes qui font du bien à voir ! 

1 – Adidas surfe sur la tendance poils

2 – La pilosité féminine sans complexe

View this post on Instagram

@borafona’s happy trail for @billie ?

A post shared by ASHLEY ARMITAGE (@ladyist) on

3 – Crinière(s) de lionne

View this post on Instagram

On pourrait penser que l'épilation (ou son absence) est un sujet futile, en-dehors des préoccupations du féminisme, et pourtant il n'en est rien : le poil est politique. . . Nous avons été conditionné.e.s à penser que les poils sur les femmes c'est "sale", "pas féminin", "ça fait négligé". Dans les pubs, on nous montre des femmes qui épilent des jambes déjà lisses et impeccables. Tout comme la minceur, l'épilation promeut un corps féminin juvénile, qui rassure par son apparente fragilité. . . On serait tenté de balayer le problème d'un revers de main et de dire : "Chacun fait ce qu'il veut et les follicules pileux seront bien gardés". Eh bien non, car il y a encore des gens qui se permettent de donner leur avis sur le corps de femmes qu'ils ne connaissent pas, en leur disant qu'elles sont immondes et que leurs poils sont dégueulasses. Vous imaginez la violence ? Vous montrez votre corps naturel, tel qu'il est, tel que vous l'aimez, et on fait mine de vous vomir dessus. . . Si le poil suscite des réactions aussi épidermiques (pardonnez le jeu de mots) c'est sans doute qu'il y a autre chose derrière. Cette autre chose, c'est une volonté, consciente ou inconsciente, de contrôler le corps des femmes en leur indiquant quoi et ne pas faire, à quoi elles devraient ressembler pour correspondre à un idéal féminin fantasmé, en leur faisant comprendre qu'elles n'ont pas intérêt à sortir du cadre (sous peine de ne plus être désirables aux yeux des hommes, ce qui est – bien entendu – leur plus grande peur dans la vie). . . Nous pouvons ne pas aimer les poils sur nous-mêmes mais nous n'avons pas le droit de juger la pilosité des autres. Non pas parce que "chacun fait ce qu'il veut" mais parce que l'épilation systématique, tout comme les autres injonctions liées au physique, est une manière de plus de maintenir les femmes dans un carcan. . . Épilation ou pas, cessons de donner un caractère obligatoire à ce qui devrait relever d'une décision individuelle. Arrêtons de juger les choix des femmes – et des hommes – pour leur propre corps ! . . Lien vers l'article publié par @rockiemag à retrouver sur notre publication Facebook Crédits photo : Ben Hopper

A post shared by LE SALON DES DAMES (@lesalondesdames) on

4 – Harnaam Kaur s’assume

5 – Et si on inversait les rôles ?

View this post on Instagram

Vous nous faites la même photo cet été ?

A post shared by LE SALON DES DAMES (@lesalondesdames) on

6 – S’épiler ou non doit rester un choix personnel

7 – Gigi Hadid n’a rien à cacher

8 – Angèle balance son porc mais pas ses poils

9 – Amandla Stenberg sur le red carpet

View this post on Instagram

#drama #armpit

A post shared by Amandla Stenberg (@amandlasponsored) on

10 – Madonna et sa fille

Alors, prête à jeter vos rasoirs et à redonner leur chance aux poils ? Dites-nous tout sur le forum.

Carole Guidon
Carole Guidon
Les rondeurs ne sont pas synonymes de laideur. Le corps gros n'est pas forcément un fardeau. Moi-même, je suis une jeune fille ronde et épanouie qui s'assume. J'aime la vie et les plaisirs simples. Et j'ai à cœur de militer au quotidien contre la grossophobie qui gangrène notre société. Derrière chaque corps se cache une histoire, heureuse ou douloureuse, mais toujours unique, qu'on gagnerait à accueillir avec respect et humilité.
Vous aimerez aussi

Repas de famille et discussions politiques : astuces infaillibles pour garder la paix

Les repas de famille peuvent être des moments merveilleux de partage et de retrouvailles. Mais en cette période...

Pleine lune du 22 Juin 2024 : quels changements pour votre signe astrologique ?

Le ciel nocturne du 22 juin 2024 réserve un secret : son influence insoupçonnée sur votre destinée astrologique....

Ne chassez plus votre double menton : voici comment le chérir

Ah, le double menton, ce petit surplus de charme qui semble avoir la capacité magique de se manifester...

La magie des pyjama parties : 10 bonnes raisons de les adopter à l’âge adulte

Ah, les pyjama parties ! Ces soirées mémorables où les rires fusaient, les films défilaient et les pizzas...

Juin 2024 : ces signes astrologiques vont voir la chance leur sourire !

Ce mois de juin 2024 réserve son lot de surprises aux étoiles. Découvrez les signes astrologiques qui recevront...

Enfants de femme battue : quel suivi pour ces victimes collatérales ?

Chaque année, 213 000 femmes subissent des violences physiques ou sexuelles de leur conjoint ou ex-conjoint, parfois sous...