Détox émotionnelle : 8 conseils pour débloquer ses émotions

Dans le tourbillon incessant de la vie, il est facile de laisser nos émotions s’accumuler et devenir un fardeau. Résultat, elles nous envahissent parfois quand on s’y attend le moins. Nos émotions deviennent difficiles à comprendre et à gérer. Mais changer la façon dont on les appréhende peut nous permettre de mieux vivre avec. La détox émotionnelle, tout comme la détox physique, est importante notre bien-être psychologique. Voici donc 8 approches pour (enfin) débloquer ses émotions.

Arrêter de se culpabiliser

Nous voyons souvent en notre incapacité à gérer nos émotions le signe d’une faiblesse. Il n’en est pourtant rien. L’une des étapes clés dans la démarche de détox émotionnelle consiste ainsi à mettre fin à l’autoculpabilisation. Cela peut en effet entraîner un cycle destructeur de pensées négatives et de sentiments de honte. La culpabilité que nous ressentons rajoute à notre mal-être.

Arrêter de se culpabiliser ne signifie pas ignorer nos responsabilités, mais plutôt reconnaître que nous sommes tou.te.s humain.e.s. Accepter d’avoir du mal à libérer ses émotions, d’être hypersensible ou émotif.ve est sans aucun doute le premier pas vers une vie « plus légère ». On ouvre ainsi la voie à une guérison intérieure et à la possibilité de progresser avec une attitude bienveillante envers soi-même.

Verbaliser ses émotions

On néglige trop le pouvoir de la parole dans la gestion de nos émotions. Il n’est pas forcément nécessaire de dialoguer avec un.e psychologue pour se libérer. Parler avec un.e ami.e, son/sa conjoint.e, ses parents de son ressenti peut à la fois nous soulager et nous permettre de comprendre ce qui se trame dans notre tête.

Souvent, nos sentiments restent enfouis en nous, créant un encombrement émotionnel qui peut devenir écrasant avec le temps. Formuler avec honnêteté nos pensées nous oblige ainsi à les décrypter. Un super exercice à mettre au menu dès que le besoin s’en fait sentir !

Écrire ses pensées

S’il est trop difficile d’avouer nos difficultés à notre entourage, on peut préférer se tourner vers l’écrit. L’acte d’exprimer nos émotions, qu’elles soient positives ou négatives, sur le papier permet en effet de les libérer de l’emprise de notre esprit. L’écriture offre un espace sûr où nous pouvons décharger nos fardeaux émotionnels, explorer nos sentiments les plus profonds et trouver une clarté intérieure.

Il ne s’agit pas ici de documenter sa vie, mais de répondre notamment à trois questions simples (en apparence). « Comment je vais ? »« Qu’est-ce que je ressens ? », « Pourquoi ?« . Un exercice qui peut se révéler douloureux, mais aussi salutaire. Et pour qu’il s’avère réellement positif, on conclura par une quatrième question : « Qu’est-ce que je peux faire pour changer ça ? ». Que ce soit sous la forme d’un journal intime, d’une lettre que vous n’enverrez jamais ou d’un simple griffonnage, écrire ses pensées offre une opportunité d’auto-réflexion et de guérison émotionnelle.

Préférer l’acceptation à la lutte

On pense parfois que pour débloquer ses émotions, il faut se forcer à aller contre elles. Nous tentons de les réprimer ou de repousser celles trop inconfortables, pensant que la lutte est la clé pour s’en débarrasser. « Je me sens triste alors je devrais oublier et essayer de positiver ? ». Vous en conviendrez, cette approche a ses limites.

Même si cela peut paraître contre-intuitif, on va donc, pour libérer ses sentiments, arrêter de lutter contre. On va ainsi chercher à les accueillir. En choisissant d’accueillir nos émotions avec bienveillance et de les accepter telles qu’elles sont, nous ouvrons la voie à une transformation profonde. L’acceptation ne signifie pas la résignation, mais plutôt la reconnaissance de nos sentiments sans jugement.

Localiser et nommer les émotions ressenties

Il est parfois difficile de comprendre ce mal-être que l’on ressent et ces idées qui s’embrouillent dans notre tête. On peut alors adopter une autre technique. Celle de localiser puis de nommer les émotions ressenties.

On s’installe dans un endroit calme pour scanner chaque partie du corps. Puis on s’arrête sur les zones où des tensions se font sentir. On va alors chercher à nommer l’émotion. Peur dans le plexus solaire. Tristesse dans la poitrine… une façon de prendre du recul sur ce que l’on ressent et de comprendre que nous sommes plus grand.e.s que ces sentiments.

Faire une pause pour s’écouter

Dans notre monde constamment en mouvement, nous avons rarement l’occasion de ralentir et de vraiment nous connecter avec nos émotions. Nos sentiments sont sous-jacents, ils nous font souffrir ou nous agacent, mais nous ne parvenons pas toujours dans ces conditions à les comprendre.

Faire une pause pour s’écouter devient alors essentiel pour entreprendre une détox émotionnelle réussie. Cette simple action consiste à accorder du temps à soi-même, à écouter ses pensées, ses sentiments et ses réactions internes sans jugement ni précipitation. C’est un moment pour se détacher des distractions extérieures et se plonger dans notre propre monde émotionnel. Nous nous offrons ainsi l’opportunité de comprendre nos émotions, de les accepter et de les libérer, un pas important vers une meilleure santé émotionnelle.

Changer d’environnement (si c’est possible)

Faire un pas de côté est parfois la façon la plus rapide de comprendre et de débloquer ses émotions. Parfois, notre environnement actuel peut en effet contribuer à maintenir des émotions négatives ou des schémas de pensée limitants. Coincé.e.s dedans nous ne parvenons plus à prendre du recul.

Changer temporairement d’endroit, que ce soit en partant en vacances, en passant du temps dans la nature ou en simplement en modifiant votre espace de vie, peut créer une rupture avec les habitudes émotionnelles négatives. Un nouvel environnement peut vous offrir une perspective différente et vous permettre de vous recentrer.

Créer un rituel symbolique

Pour débloquer ses émotions, la parole ne suffit pas toujours. Il faut parfois passer par des actions symboliques pour s’en libérer.

  • On peut par exemple noter sur de petits bouts de papier des idées, sentiments, vérités qui nous font souffrir. On pourra alors les brûler en sentant au fur et à mesure qu’on s’en libère.
  • Autre exercice puissant, celui de projeter mentalement à l’intérieur de pierres nos sentiments les plus lourds. On reste avec quelques minutes, on ressent leur poids puis, quand on se sent prêt.e à s’en libérer, on les jette le plus loin possible, dans une rivière, dans un champ ou dans l’océan. Il faut alors accueillir cette sensation de légèreté qui nous envahit et lui faire de la place dans notre cœur.

Si ces rituels ne vous parlent pas, n’hésitez pas à créer le vôtre.

En suivant ces conseils pour pratiquer la détox émotionnelle, vous vous offrez la chance de libérer votre esprit des poids émotionnels qui peuvent entraver votre bien-être. Apprendre à reconnaître, accepter et gérer ses émotions est un voyage profondément personnel, mais aussi incroyablement libérateur. C’est un voyage continu, parsemé de hauts et de bas, alors soyez bienveillant.e et patient.e envers vous-même !

Carole Guidon
Carole Guidon
Les rondeurs ne sont pas synonymes de laideur. Le corps gros n'est pas forcément un fardeau. Moi-même, je suis une jeune fille ronde et épanouie qui s'assume. J'aime la vie et les plaisirs simples. Et j'ai à cœur de militer au quotidien contre la grossophobie qui gangrène notre société. Derrière chaque corps se cache une histoire, heureuse ou douloureuse, mais toujours unique, qu'on gagnerait à accueillir avec respect et humilité.
Vous aimerez aussi

Voici pourquoi vous détestez entendre votre voix et comment remédier à ce complexe

L'aversion pour sa propre voix est un phénomène courant, répandu chez de nombreuses personnes. Que ce soit lors...

Accords toltèques : les règles à appliquer pour mieux se connaître et s’aimer

Les Accords toltèques, inspirés des enseignements anciens de la civilisation toltèque, sont devenus une référence incontournable dans le...

Se remettre en question : pourquoi est-ce important et comment y parvenir ?

Dans notre parcours de vie, la capacité à se remettre en question est une compétence fondamentale souvent sous-estimée....

Comment garder confiance en soi pendant les essayages de sa robe de mariée ?

L'expérience des essayages de robe de mariée est un moment emblématique et chargé d'émotions pour de nombreuses futures...

Top des conseils pour arrêter de se soucier de ce que les autres pensent de vous

La préoccupation constante à propos de ce que les autres pensent de nous peut devenir un fardeau émotionnel,...

Révélez votre force intérieure : la confiance en soi selon votre signe astrologique !

Qui parmi les signes du zodiaque rayonne d'assurance et qui peine à vaincre le doute ? La sagesse...