Peur de prendre des décisions : 6 conseils pour vaincre l’indécision chronique

Saviez-vous que la peur de prendre des décisions avait un nom ? On l’appelle la « décidophobie ». Alors que nous prenons jusqu’à 20 000 décisions par jour, cette phobie sévit chez de nombreuses personnes en les poussant parfois à s’isoler et négliger leur vie de peur de prendre les mauvaises décisions. Pour lutter contre cette crainte, certains comportements et actions peuvent être appliqués.

Qu’est-ce que la décidophobie ?

Une phobie désigne la peur démesurée, souvent irrationnelle, face à certaines situations ou certains objets. C’est un trouble anxieux déclencheur d’angoisses, de malaises ou encore de crises de panique. Nous comptons aujourd’hui plus de 500 phobies répertoriées, parmi elles : la décidophobie.

Les personnes souffrant de cette phobie sont littéralement paralysées par la crainte de prendre des décisions. C’est une peur psychologique accrue qui gâche leur quotidien. Elle est vécue à toutes échelles : qu’importe la culture, la profession, l’âge, les études ou le niveau socio-économique. Le premier symptôme associé à la peur de prendre des décisions est l’anxiété.

On peut aussi compter sur des manifestations physiques telles que des nausées, des vertiges, une bouche sèche, un souffle coupé ou encore une transpiration accrue. Cette phobie a de tels impacts qu’elle peut gâcher la vie intime, les relations amoureuses, amicales, familiales et l’accomplissement de ses ambitions. Si vous pensez souffrir de décidophobie, quelques solutions vous sont proposées pour vous en sortir.

1 – Se connaître

La première étape dans ce travail sur vous est d’apprendre à vous connaître. En réalisant clairement quels sont vos goûts, vos besoins, vos valeurs, vos compétences et vos priorités, vous serez capables de déterminer ce que vous souhaitez ou non.

Ainsi, en cas de blocage, vous aurez davantage d’armes nécessaires à la prise de décisions. Qui plus est, en vous connaissant mieux, vous développerez votre estime de vous et prendrez confiance en vous. Rien de mieux pour lutter contre la peur de prendre des décisions.

2 – Accepter votre peur de prendre une décision

Dans ce processus contre la décidophobie, il est essentiel de la réaliser puis de l’accepter. Cela ne doit pas être considéré comme un aveu de faiblesse. Il n’est pas toujours facile de s’avouer ses faiblesses, mais cela peut être l’augure de temps meilleurs à venir.

Il est normal et naturel d’avoir peur, alors n’ayez crainte d’admettre que vous avez peur de prendre une décision. Cela vous poussera à chercher des solutions.

3 – Renseignez-vous

Dans la prise de décision, la connaissance de votre personne est aussi importante que celle des éléments en question. Peut-être avez-vous peur de prendre cette décision, car vous avez le sentiment de ne pas avoir toutes les informations en main.

Alors, vous pouvez vous engager dans la voie de l’approfondissement de tous ces sujets qui peuvent vous concerner. En vous forgeant une image la plus réaliste et complète possible, il vous sera plus aisé de peser le pour et le contre avant de prendre une décision.

4 – Visualiser les conséquences

Les expert.e.s recommandent la visualisation contre la peur de prendre des décisions. En imaginant les différents scénarios et débouchés possibles pour chaque option, vous vous apaisez dans le choix à faire.

En effet, cela vous indiquera quelle solution est plus ou moins bonne ou à éviter. Pour analyser ces parcours décisionnels objectivement, il est recommandé de vous mettre dans la peau d’une personne extérieure, neutre.

5 – Accepter ses erreurs

Prendre des décisions, c’est accepter et assumer que nous faisons parfois des erreurs. Alors, malgré votre décidophobie, vous devez accepter cette face du processus décisionnel.

Vous laissez envahir par les regrets ne pourra qu’accentuer votre phobie alors même qu’il est peut-être possible de remédier à la situation. L’essentiel est que vous en tiriez des leçons afin de ne pas reproduire cette erreur à l’avenir.

6 – Demander de l’aide professionnelle

Pour éviter que la décidophobie ne s’installe et devienne pérenne, n’hésitez pas à demander de l’aide à un.e professionnel.le de santé. En plus d’un suivi psychologique qui vous aidera à vaincre cette peur de prendre des décisions, des traitements peuvent vous être proposés pour lutter contre les symptômes. En effet, ils peuvent réduire votre anxiété, vos nausées ou vos vertiges.

Au-delà de la thérapie classique, la TCC (thérapie cognitivo-comportementale) est plébiscitée. Elle a, en effet, montré de bons résultats. Le.a thérapeute construit une stratégie adaptée pour guider la personne sujette à la décidophobie. Cela en prenant en compte tous les éléments de son environnement (familial, professionnel, habitudes de vie, etc.).

La peur de prendre des décisions, décidophobie, touche de nombreuses personnes, les affectant à de nombreuses échelles de leurs vies. Heureusement, elle n’est pas irascible et peut se solver, seul.e ou accompagné.e.

Charlotte Vrignaud
Charlotte Vrignaud
En tant que journaliste spécialisée dans les médias et la culture, mon quotidien est une aventure passionnante au cœur de l'évolution culturelle et médiatique de notre époque. Mon rôle consiste à décrypter et à partager les tendances émergentes, les innovations et les récits captivants qui façonnent notre société.
1 COMMENTAIRE
Vous aimerez aussi

Connaissance de soi : 5 exercices à pratiquer pour l’améliorer dès aujourd’hui

Au milieu de l'incessant bruit qui nous entoure, il peut sembler difficile de trouver le calme nécessaire pour...

Thérapie par la lingerie : voici comment vos sous-vêtements peuvent booster votre confiance en vous

Imaginez un monde où chaque matin, en enfilant votre lingerie, vous vous sentez prêt.e à conquérir la journée...

Avez-vous un problème d’égo ? Les 7 signes qui ne trompent pas

L'ego, ce petit tyran intérieur, peut être un moteur puissant pour atteindre nos objectifs. Cependant, quand il prend...

« Je suis le vilain petit canard de ma famille » : comment s’émanciper de ce statut ?

Ah, le Vilain Petit Canard ! Ce conte intemporel de Hans Christian Andersen a fait écho dans le...

Confiance en soi : découvrez la méthode révolutionnaire des post-its

Le manque d'estime de soi touche de nombreuses personnes et est difficile à enrayer. Pour retrouver confiance en...

Voici comment le théâtre d’impro peut booster votre confiance en vous

Le théâtre d'improvisation, souvent abrégé en "théâtre d'impro", est bien plus qu'une simple forme de divertissement. C'est une...