Recrutement : comment ne pas paniquer à cause de votre poids ?

Passer un entretien d’embauche est toujours un moment difficile compte-tenu de l’enjeu crucial de ce rendez-vous. Il faut convaincre, séduire, et mettre son stress de côté pour pouvoir décrocher le poste convoité. L’image également joue beaucoup puisque c’est aussi sur cela que le recruteur va évaluer le candidat. Obèse ou en surpoids, on vous dit comment ne pas paniquer à cause de vos kilos en trop.

Obésité et discrimination à l’embauche, un vrai facteur de risque !

Ce n’est un secret pour personne, l’image du candidat joue beaucoup lors d’un entretien d’embauche. Et dans une société peu tolérante à l’égard des personnes en surpoids, l’obésité joue généralement en défaveur du candidat lors d’une phase de recrutement.

L’an dernier, l’IFOP publiait d’ailleurs les résultats d’un sondage qui montrait que l’obésité arrivait en troisième position des facteurs à risque de discrimination au travail, derrière les femmes enceintes et les personnes âgées de plus de 55 ans.

Pourtant, si le poids joue parfois en défaveur du candidat, il serait idiot de partir défaitiste en pensant que l’entretien aura forcément une issue défavorable.

Soigner son image et prendre confiance en soi

Lorsqu’un recruteur voit entrer un nouveau candidat dans son bureau pour passer un entretien d’embauche, son regard se porte bien évidemment dans un premier temps sur son aspect physique. Peut-être alors aura-t-il une première impression négative de la personne à cause de son surpoids.

Pourtant, ce n’est pas la seule chose que le recruteur perçoit. À travers la gestuelle du candidat, à travers sa tenue, le recruteur perçoit immédiatement sa confiance en lui, son charisme, son caractère même. C’est cette image de vous que vous devez projeter. Une image positive. Car en pensant à votre poids vous ne ferez que projeter vos angoisses et votre manque de confiance en vous lors du recrutement.

Pour ne pas paniquer à votre entretien d’embauche, remplacez donc l’image négative que vous avez de vous-même par l’image d’un professionnel serein et sûr de lui. Prenez confiance en vous, entrez dans la peau du personnage et laissez de côté vos pensées sur votre poids. Plusieurs jours et même plusieurs semaines avant votre entretien, prenez le temps de vous représenter mentalement de cette façon.

Soignez également votre image, aussi bien pour le recruteur que pour vous-même. Enfilez de beaux habits qui vous donneront immédiatement un air chic, classe et professionnel et qui vous aideront à avoir confiance en vous. La tenue joue pour beaucoup dans l’image qu’on renvoie au recruteur et dans le sentiment d’assurance qu’on ressent soi-même lors du recrutement.

Se concentrer sur ses qualités professionnelles

Un entretien d’embauche, comme un examen, ça se prépare. Difficile en effet de réussir ce rendez-vous crucial en arrivant les mains dans les poches et les idées embrouillées. Difficile aussi de ne pas paniquer dans ces cas-là.

Pour oublier les préoccupations sur votre poids, commencez donc par vous concentrer sur vos qualités professionnelles. Prenez une feuille et un stylo et faites ce qu’on appelle un bilan de compétences. Que savez-vous faire ? Qu’avez-vous appris lors des derniers emplois que vous avez occupés ? Quelles sont vos qualités personnelles ? Quelles connaissances avez-vous acquises durant vos études ?

Lorsque vous vous retrouverez devant le recruteur, vous ne penserez plus alors à votre poids mais bien à vos qualités de professionnel. Ici, il est important de comprendre que la valeur d’une personne ne réside pas uniquement dans son aspect physique.

N’aillez pas peur de vous présenter avec vos kilos en trop à votre entretien d’embauche, pensez à l’image positive et sereine que vous dégagez et aux nombreuses qualités personnelles et professionnelles que vous possédez. À vous de jouer !

Carole Guidon
Carole Guidon
Les rondeurs ne sont pas synonymes de laideur. Le corps gros n'est pas forcément un fardeau. Moi-même, je suis une jeune fille ronde et épanouie qui s'assume. J'aime la vie et les plaisirs simples. Et j'ai à cœur de militer au quotidien contre la grossophobie qui gangrène notre société. Derrière chaque corps se cache une histoire, heureuse ou douloureuse, mais toujours unique, qu'on gagnerait à accueillir avec respect et humilité.
Vous aimerez aussi

Vente de colis perdus : quel est ce drôle de concept qui séduit de plus en plus ?

Parfois, il arrive que des colis s’égarent et ne s’acheminent jamais jusqu’à la boîte aux lettres de leur...

Allez-vous devoir passer une visite médicale pour garder votre permis ?

Le temps où le permis de conduire était un acquis pour la vie s'achemine peut-être vers son crépuscule....

Vous allez bientôt pouvoir virer de l’argent instantanément et gratuitement !

L'heure est à l'évolution des services bancaires, avec un cap décisif franchi vers plus de fluidité et d'accessibilité...

Mel et Fernande, le tandem intergénérationnel qui émeut la toile

Elles se définissent comme des jumelles éternelles et entretiennent une complicité qui dépasse les âges. Malgré les 78...

Porter plainte depuis chez vous est possible à partir d’aujourd’hui

La modernisation de la justice prend un nouveau tournant avec l'introduction de la visioplainte - qui entre en...

Arnaque bancaire : avez-vous été victime ?

Le terme "spoofing", tiré de l'anglais "to spoof" signifiant "parodier", désigne une pratique d'usurpation d'identité particulièrement vicieuse. Cette...