Enfant hypersensible : 8 conseils pour l’aider à se sentir bien dans ses baskets

L’hypersensibilité, à différencier de l’anxiété est, comme chez les adultes, un trait de caractère difficile à vivre pour celui qui le porte comme pour son entourage. Cette sensibilité peut pourtant être un véritable atout dans la vie, à condition d’aider son enfant à bien vivre avec.

L’hypersensibilité, un trait de caractère pas toujours bien compris des parents

On leur reproche volontiers d’être « soupe au lait », « capricieux », les enfants hypersensibles ne sont pas toujours bien compris de leur entourage. L’hypersensibilité n’a pourtant rien d’un manque de volonté ou de maturité. C’est un trait de caractère à part entière dont on ne peut se défaire.

Il n’est alors pas rare de voir les parents perdre patience face à un enfant hypersensible qui ne semble pas toujours aussi facile à vivre que ses camarades. Mais si l’enfant évolue dans un environnement où sa particularité n’est pas bien comprise et respectée, son épanouissement risque d’être compromis.

L’hypersensibilité, qui est à distinguer d’un trouble anxieux donc, peut pourtant s’avérer être un véritable atout dans la vie. À condition d’apprendre à son enfant à en faire une force.

Nos conseils pour aider un enfant hypersensible à s’épanouir

L’épanouissement d’un enfant sensible tient parfois à peu de choses. Il suffit souvent que les parents en modifient leur approche pour aider les enfants à se sentir bien dans leurs baskets.

1 – Ne pas lui faire de reproches

Difficile parfois quand on est parent de ne pas perdre patience face à un enfant qui réagit vivement à tout. Surtout lorsque la journée a été longue… Mais il est important de ne pas reprocher à un enfant son hypersensibilité ni de le culpabiliser. On le rappelle, cette hypersensibilité est un trait de caractère, pas un comportement consciemment choisi.

2 – Ne pas se moquer de ses réactions, lui offrir un cadre sécurisé.

Toujours dans l’idée d’aider l’enfant à s’épanouir, on évite de tourner en dérision sa personnalité. Imiter, tourner en ridicule une réaction risque de créer des complexes et le sentiment d’être incompris. Cela n’aidera pas plus l’enfant que le parent. Il faut ainsi que l’enfant puisse exprimer ses sentiments dans un cadre sécurisé, bienveillant où il sait qu’il ne sera pas jugé.

3 – Parler de son hypersensibilité

Si l’enfant souffre réellement de sa nature, en parler avec lui l’aidera sans doute à mieux la comprendre. On peut ainsi expliquer ce qu’être hypersensible signifie et pourquoi ce n’est pas de sa faute et encore moins honteux.

4 – Faire de sa différence une force

Pour qu’il se sente bien dans ses baskets, on peut aider l’enfant à voir son hypersensibilité comme un pouvoir de super-héros. Ce pouvoir le rend parfois vulnérable dans certaines situations. Dans d’autres, c’est une véritable force s’il sait bien l’employer.

5 – Expliquer le fonctionnent des émotions

Apprendre à reconnaître et nommer les émotions est important pour ne pas les subir. Les observer aide à prendre de la distance vis-à-vis d’elles. On l’aide un peu en regardant le dessin-animé Vice-Versa par exemple dont les émotions sont justement le sujet principal. Un superbe film qui aidera petits et grands à mieux vivre avec l’hypersensibilité.

6 – Découvrir la méditation

Il n’y a pas d’âge pour apprendre la méditation. Cette discipline peut faire partie de la boîte à outils de l’enfant hypersensible. Elle l’aidera ainsi à mieux gérer ses émotions en apprenant notamment à s’ancrer dans le moment présent.

7 – Trouver une activité artistique ou sportive épanouissante

Être très sensible peut être un formidable atout pour un enfant. On l’aide alors à apprivoiser sa particularité en l’épanouissant grâce à une activité artistique ou sportive. Dessin, peinture, danse, théâtre, patinage artistique, voilà quelques activités qui lui permettront de s’exprimer en jouant de sa sensibilité.

8 – Demander l’aide d’un psy

Si un enfant hypersensible vit très mal sa particularité, l’aide d’un psy peut être requise pour l’aider à se sentir bien dans ses baskets. Un professionnel pourra également aider les parents à mieux appréhender les réactions de leur enfant. Un travail positif qui fera du bien à tout le monde.

Et vous, comment faites-vous pour aider votre enfant hypersensible à s’épanouir ? Dites-nous tout sur le forum dans la catégorie Parentalité.

Carole Guidon
Carole Guidon
Les rondeurs ne sont pas synonymes de laideur. Le corps gros n'est pas forcément un fardeau. Moi-même, je suis une jeune fille ronde et épanouie qui s'assume. J'aime la vie et les plaisirs simples. Et j'ai à cœur de militer au quotidien contre la grossophobie qui gangrène notre société. Derrière chaque corps se cache une histoire, heureuse ou douloureuse, mais toujours unique, qu'on gagnerait à accueillir avec respect et humilité.
Vous aimerez aussi

8 choses qui changent quand on devient parent

Lorsqu’un petit être entre dans votre vie, votre quotidien prend un virage à 360°. Revêtir le costume de...

Vacances en famille : les bons réflexes pour éviter le stress et créer de beaux souvenirs

Tous les jours, vos enfants vous rappellent à quel point iels ont hâte de partir en vacances. Si...

Votre enfant quitte le nid familial à la rentrée ? 10 conseils pour mieux gérer son départ

Cette année la rentrée sera pour vous, parent, un moment particulièrement émouvant : votre enfant quitte le nid...

JO 2024 : les athlètes qui allaitent vont-elles pouvoir nourrir leur bébé en paix ?

Les athlètes en lice pour les JO ont un village attitré pour se reposer en dehors des épreuves....

14 conseils pour concilier vie de famille et carrière en tant que maman

La vie de maman est une véritable aventure, remplie de rires, de câlins et de défis. Lorsque vous...

Résultats du Bac imminents : comment gérer le stress en tant que parent ?

Après avoir tiré le meilleur de leur matière grise face à leur copie blanche et planché sur des...