Pensée positive : 5 petits exercices pour la pratiquer au quotidien

« Ça ne va pas ? Bah n’y pense pas ! ». Si nos pensées négatives pouvaient partir aussi vite qu’un claquement de doigts et se transformer en pensées positives, ce serait un miracle… Déjà qu’en ces temps le moral est fortement impacté, on peut plus globalement avoir du mal à voir la lumière au bout du tunnel. Pour autant, avec ces quelques exercices simples et rapides de « pensées positives », on peut remonter la pente, à son rythme. Bientôt, vous pourrez même organiser des conférences avec votre super savoir sur la question…

1 – Tout est une question de transformation

Acceptez votre négativité puis essayez de la transformer en positif. C’est Isabelle Filliozat qui nous le propose dans son livre « L’année du bonheur« :

  • Repérez dans votre discours intérieur trois pensées négatives,
  • Traduisez-les en pensées positives en écoutant vos émotions et vos besoins : X pense de Z : « cette personne est un.e menteur.euse ». X exprime ainsi de la jalousie vis-à-vis du succès obtenu par Z. Derrière cette phrase agressive, le besoin de X est d’être reconnu.e comme quelqu’un de bien. La pensée positive pourrait donc être : « Je suis quelqu’un de bien ».

Être négatif.ve, ce n’est pas dramatique. À votre rythme, apprenez par exemple à formuler une phrase positive et non une négation. On ne dira pas « je ne veux plus être stressé.e », mais « je veux être plus serein.e ».

2 – Chassez-les et elles ne reviennent pas au galop

Cet exercice est proposé par Dominique Loreau dans son livre « L’art des listes« . Prenez un stylo et une feuille puis dressez une des listes suivantes (ou plusieurs si cela vous fait du bien) :

  • 5 choses agréables qui m’occupent l’esprit (peinture, scrapbooking),
  • Les activités qui me vident la tête (broderie, cuisine, masturbation),
  • Les personnes que je connais qui sont heureuses de nature (Jean-Pierre Pernaut, Mamie Jojo),
  • Les choses que j’aime (rire par exemple),
  • Les endroits qui sont beaux (mon canapé),
  • Les parfums que j’aime (vanille, chocolat, cookies),
  • Les personnes que j’aime (la rédaction de The Body Optimist, bien sûr),
  • Les personnes qui m’aiment (la rédaction de The Body Optimist, c’est évident)

Apprenez ainsi à repérer la positivité dans les plus petites choses, même si elles vous paraissent futiles. Plus vous apprenez à voir du positif, plus vous en voyez. Plus vous êtes positif.ve, plus vous êtes positif.ve. C’est un cercle vertueux.

3 – Prendre de la distance

Comme avec un ex toxique…

  • Regardez ce qui vous préoccupe (santé, travail, argent, avenir), mais cette fois avec optimisme pendant 24 heures jusqu’à vous en imprégner. Ce n’est pas facile au début, mais faites preuve de volonté,
  • Répétez cet exercice pendant une semaine,
  • Ensuite, revenez à ce qui vous préoccupez 10 jours plus tôt. Vous réaliserez que vous avez une autre vision des choses.

4 – La liste pour le père Noël c’est toute l’année

L’exercice consiste à prendre un temps de trouver 5 choses dans votre journée pour lesquelles vous pouvez exprimer de la gratitude. Vous pouvez penser à votre chat qui pour une fois n’a pas visé à côté de la litière, mais dans la litière, votre moitié qui a changé les draps sans même que vous ne demandiez. Bref il y a sûrement de petites choses positives à retirer de votre journée

D’ailleurs, essayez de les écrire en fin de journée, avant d’aller vous coucher. Sur le long terme, cela vous aidera à relativiser et surtout à vous satisfaire de ce que vous avez. Les joies ne sont pas forcément de gros événements, mais sont dans les petits détails du quotidien. Il faut juste y faire attention en regardant autour de soi.

5 – Et si on se lançait un défi avec soi-même rempli de pensées positives ?

Dès le matin, avant même d’aller faire pipi, on fait le point sur tous les objectifs que l’on souhaite accomplir en cette nouvelle journée.

  • Écrivez sur une feuille toutes les choses que vous estimez négatives dans votre vie et que vous aimeriez changer. Vous pouvez les numéroter par ordre d’importance. N’hésitez pas à être le/la plus précis.e possible, cela évite de grossir la réalité,
  • Ensuite, réfléchissez au moyen qui vous semble le plus évident pour résoudre ces choses négatives,
  • Prenez une nouvelle feuille en notant les numéros des problèmes correspondants (que vous avez classé par ordre d’importance, rappelons-le) et inscrivez la solution que vous avez trouvée.

Vous pourrez voir les choses que vous pouvez faire à votre niveau pour améliorer les situations qui ne vous conviennent pas. Pareil, si vous avez un manque ou une attente, vous pouvez la remplacer par une chose qui vous fait du bien. Accrochez-le dans votre chambre si nécessaire. Ces objectifs vous permettront de vous motiver et de vous focaliser sur une fin positive.

N’oubliez pas que ceci prendra du temps, mais finira par porter ses fruits. Ne soyez pas dur.e envers vous-même, félicitez-vous de temps à autre. Le chemin que vous avez entrepris est épineux et vous êtes bien plus courageux.se que vous ne le pensez. Prêt.e à pratiquer la positive attitude ? Partagez vos tips sur le forum, rubrique Confiance en soi, S’accepter.

Léa Dechambre
Léa Dechambre
Que vous cherchiez des conseils pour les cheveux, la peau, les relations, ou simplement pour naviguer dans les défis du quotidien, mes articles visent à vous accompagner avec des informations pertinentes et des solutions concrètes.
Vous aimerez aussi

Voici comment la peur de l’engagement peut aussi saboter vos relations amicales

Dans le grand théâtre de nos vies, les relations amicales occupent souvent un rôle principal. Elles sont les...

Vous vous isolez de plus en plus ? Découvrez le dilemme du hérisson

Si vous vous sentez submergé.e par la solitude et que vous peinez à en sortir, vous n'êtes pas...

Comment s’affirmer au travail : ces astuces imparables vont vous changer la vie

Que vous soyez un.e cadre, un.e entrepreneur.se en herbe ou simplement quelqu'un qui cherche à progresser dans sa...

Comment développer votre sixième sens et muscler votre confiance ?

Avez-vous déjà ressenti ce frisson de prémonition, cette intuition qui vous guide dans vos choix ? C'est ce...

Peur de déranger : comment la vaincre pour se sentir à l’aise avec les autres ?

Nous avons (presque) tou.te.s déjà ressenti ça. Vous savez, ce sentiment de malaise qui s'installe quand on hésite...

Sentiment de vide intérieur : comment l’expliquer et retrouver un sens à votre vie ?

Le sentiment de vide intérieur est comme une ombre persistante qui plane au-dessus de nous, obscurcissant chaque moment....