7 erreurs courantes avec les sextoys qui gâchent le plaisir

Que ce soit pour corser les ébats en duo ou rendre les plaisirs solitaires encore plus explosifs, les sextoys savent comment s’y prendre. Même si ces objets pour adultes sont très convoités, ils peinent encore à se faire comprendre. Entre l’entretien assez douteux et l’utilisation parfois aléatoire, ils sont régulièrement malmenés. Un comble pour un accessoire aussi proche de l’intimité. Si vous aussi vous êtes l’heureux.se propriétaire d’un joujou vibrant, voici 7 erreurs à ne plus commettre avec vos sextoys. 

Choisir son sextoy à l’aveuglette

On ne sélectionne pas son sextoy comme on choisit une baguette de pain à la boulangerie. Pourtant, l’élection du premier joujou érotique se fait bien souvent au pifomètre ou au coup de coeur. Certes, un sextoy en forme de Tour Eiffel donne une belle impression sur l’étagère de la chambre, mais tout ne réside pas dans le visuel. Même son de cloche avec un vibromasseur estampillé « bestseller » qui surfe sur l’effet de mode. Ce n’est pas parce qu’un sextoy avance des promesses aguicheuses qu’il les tient forcément. C’est d’autant plus valable lorsqu’il vante dix orgasmes à la seconde.

Avant de jeter votre dévolu sur un vibro aux allures de rouge à lèvres ou un sextoy un peu trop viral, assurez-vous surtout qu’il soit « sain ». Le label CE garantit par exemple une fabrication conforme aux normes européennes. Tournez-vous également vers des matériaux respectueux de l’intimité comme le silicone médical, la céramique ou le verre médical. Questionnez également vos désirs et vos préférences sexuelles. Si vous êtes plus pénétration profonde, stimulation intense du clitoris ou gâteries anales, le sextoy n’aura clairement pas les mêmes fonctionnalités.

Ne pas les nettoyer avant la première utilisation

Imaginez le nombre de petites mains qui se sont baladées sur votre sextoy avant qu’il ne s’achemine jusqu’à chez vous. C’est encore pire si vous l’avez acquis en boutiques. Des doigts, qui se sont agrippés à la barre de métro et qui ont empoigné moult poignées de portes, ont sensiblement semé des bactéries sur votre nouveau compagnon de chambre. Alors si vous ne voulez pas vous retrouver avec une armée de champignons entre les jambes, pensez à astiquer minutieusement votre sextoy.

Évidemment, pas avec le premier chiffon qui vous tombe sous la main. Passez-le plutôt sous l’eau tiède, frottez doucement un savon neutre sur toute sa surface et rincez-le longuement. Le voilà fin prêt pour vous mettre le poil en toute sécurité. Et une fois la parenthèse jouissive close, n’oubliez pas de laver votre joujou, alors tout baveux. Sinon, c’est infections urinaires ou mycoses assurées. Ce serait quand même dommage de se priver de ce plaisir à cause d’une simple étourderie d’hygiène.

Voir ce produit

Le ranger dans un endroit au hasard

Parmi les autres erreurs communes avec les sextoys, il y a également le fait de les laisser traîner sur une table de chevet, à la merci de toutes les poussières. Ou de les exposer en plein soleil. Si vous ne voulez pas retrouver votre sextoy à moitié défraîchi par la chaleur ou enseveli sous des milliers d’acariens, veillez à bien le ranger dans son pochon d’origine.

Mais surtout, placez-le à l’abri de la lumière dans un tiroir ou une boîte hermétique. Même si les sextoys finissent souvent humides, lorsqu’ils sont au repos, ils se plaisent plus au cœur des endroits secs. Il faudra peut-être investir dans un meuble un peu plus gros que votre table de nuit si vous voulez agrandir votre arsenal de plaisir…

Faire l’impasse sur la lubrification

C’est probablement l’une des erreurs les plus répandues avec les sextoys. Dans le feu de l’excitation, vous vous imaginez sûrement que votre entrejambe facilitera l’entrée du Saint gode. Que nenni. Sans le petit coup de pouce du lubrifiant, vous aurez droit à quelques accrocs et des frottements pas très sensuels.

Pour que l’insertion soit fluide et naturelle, ne lésinez pas sur ce tube prometteur. Là encore, faites preuve de vigilance : privilégiez des lubrifiants « clean » à base d’eau et sans parabènes. N’hésitez pas à mettre la dose pour que cette envie brûlante ne se transforme pas en un échec cuisant.

Voir ce produit

Le prêter à une autre personne

Même si vous avez l’habitude de tout partager avec votre BFF, des bracelets aux petites culottes, les sextoys restent votre « propriété privée ». Pas question donc de le filer à votre meilleure amie « juste pour qu’elle s’en fasse une idée ». Un sextoy n’est pas une marchandise que l’on se passe comme un relai ni un objet de change. C’est personnel au même titre qu’un doudou attitré.

Vous vous souvenez certainement quand vos parents vous rabâchaient de ne pas prêter votre casquette pendant l’enfance ? C’était pour vous prémunir des poux. Eh bien, avec les sextoys c’est le même principe. Malgré leur aspect artificiel, ils colportent aussi des MST et autres infections. Si vous souhaitez titiller les zones érogènes de votre partenaire avec le museau de votre sextoy, ne négligez donc pas le préservatif. Un réflexe qui peut paraître assez atypique, mais qui vous évitera de devoir passer votre temps libre au laboratoire, à uriner dans des tubes.

Ne pas lire les instructions

Les sextoys sont toujours associés à une notice que vous avez sûrement lue en diagonale (ou pas du tout calculée). Voilà l’une des autres erreurs avec les sextoys : confondre vitesse et précipitation. C’est un peu le même refrain qu’avec les petites lignes en bas de page que tout le monde survole, mais qui sont pourtant cruciales. Détrompez-vous, la notice de votre sextoy est loin d’être un futile bout de papier sans importance. C’est même elle qui vous enseigne tous les précieux conseils d’utilisation et d’entretien.

Ce serait fâcheux d’appuyer sur un mauvais bouton à seulement quelques vibrations de l’orgasme. Ou de penser que votre sextoy est en train de dérailler alors qu’il est simplement sur le mode vibratoire le plus endiablé. Alors, chaussez illico presto la loupe pour lire ces caractères microscopiques de la plus haute importance. Votre clito vous en remercie d’avance !

Se focaliser seulement sur l’orgasme

Les erreurs avec les sextoys ne concernent pas seulement leur usage, mais aussi les espoirs qui vont avec. Même si les sextoys sont de fervents serviteurs de l’intimité, ils sont loin d’être miraculeux. Certes, ils permettent de naviguer vers des sensations uniques, mais n’offrent pas des orgasmes sur un plateau doré. Les sextoys ne sont en aucun cas des baguettes magiques (ça se saurait).

Si vous les utilisez seulement pour aller au sommet de l’extase, vous risquez surtout de camper sur vos frustrations. Cette quête quasiment obsessionnelle de l’orgasme ajoute une pression supplémentaire, peu compatible avec le laisser-aller de la masturbation. Abordez-le plutôt comme un éclaireur dans votre découverte sensuelle. Au lieu d’y aller frontalement, prenez le temps de le passer sur vos mamelons ou entre vos jambes. En bref, utilisez votre sextoy de la façon la plus divertissante qui soit, avec un esprit curieux.

Maintenant que vous connaissez ces erreurs en matière de sextoys, vous pourrez les employer plus intelligemment et accéder à une pluie de frissons. Vous voulez acheter votre premier joujou, mais vous ne savez pas où donner de la vulve ? Suivez le guide pour combler votre intimité.

Émilie Laurent
Émilie Laurent
Dompteuse de mots, je jongle avec les figures de style et j’apprivoise l’art des punchlines féministes au quotidien. Au détour de mes articles, ma plume un brin romanesque vous réserve des surprises de haut vol. Je me complais à démêler des sujets de fond, à la manière d’une Sherlock des temps modernes. Minorité de genre, égalité des sexes, diversité corporelle… Journaliste funambule, je saute la tête la première vers des thèmes qui enflamment les débats. Boulimique du travail, mon clavier est souvent mis à rude épreuve.
Vous aimerez aussi

Asthme et sexe : comment avoir une vie sexuelle épanouie quand on a des soucis de respiration ?

En France, environ 4 millions de personnes sont asthmatiques. Une pathologie respiratoire qui complexifie les gestes du quotidien...

Voici comment l’after care peut transformer votre vie sexuelle

Explorez les secrets de l'aftercare et découvrez un univers d'intimité révolutionné.  L'importance de l'aftercare dans la vie sexuelle Le terme...

La bifle : claque humiliante ou véritable source de plaisir ?

La bifle, cette claque donnée par un pénis, choque autant qu’elle intrigue. Promue par les films X, elle...

Rainbow kiss : oseriez-vous ce baiser un peu particulier ?

Vous connaissez forcément l’inconditionnel french kiss, ce baiser langoureux que de nombreux couples pratiquent pour se dire bonjour...

Ne laissez plus l’inconfort et les douleurs gâcher vos ébats, rendez-vous sur IntyEssentials !

Les rencontres charnelles sous la couette ne sont pas toujours aussi idylliques que dans les films. Dans la...

Comment s’épanouir sexuellement quand on se trouve laide ?

Lorsqu'on aborde le sujet de l'épanouissement sexuel, beaucoup de conseils sont centrés sur la confiance en soi. Mais...