Ce couple transforme un bus londonien en maison cosy

Et si vous décidiez de vivre dans un bus aménagé plutôt que dans une maison ? C’est le pari fou qu’on fait Charlie MacVicar, 26 ans, et son conjoint Luke Walker, 27 ans. On vous raconte cette incroyable histoire et on vous montre les photos de leur maison sur roue.

Un bus londonien typique à 2 étages

Lorsqu’ils décident d’aménager ensemble, Charlie et Luke savent pertinemment qu’il leur sera difficile d’assumer les dépenses financières inhérentes à l’achat d’une « vraie » maison. Loin d’être découragés, ils décident de chercher une alternative.

Le père de Charlie possède un terrain dans l’Essex, au Royaume-Uni. Charlie et Luke décident de le prendre comme point de départ. En effectuant leurs recherches, un projet un peu fou jailli de leur imagination : et si on achetait un bus à deux étages pour l’aménager et avoir plus d’espace ? Charlie raconte à Boredpanda.com :

« Nous adorons voyager et nous voulions pouvoir revenir à la maison, puis repartir et avoir beaucoup de flexibilité. Nous sommes tombés sur une émission télé montrant des constructions insolites. Après avoir hésité entre un conteneur d’expédition et une caravane, nous avons finalement opté pour un bus à 2 étages. »

L’année suivante, le couple travaille d’arrache-pied pour faire de leur rêve une réalité. Leurs proches les aident aussi dans cette aventure. Anecdote rigolote : le bus rouge Go-Ahead London Volvo Plaxton dans lequel ils vivent désormais transportait encore des voyageurs quelques mois seulement avant qu’ils ne l’achètent !

50 m2 habitables

Pour Charlie et Luke, le défi est de taille :

« Nous ne sommes pas des créatifs par nature. Nous avons surtout occupé des emplois de bureau. Nous n’avons pas pu faire nous-même certaines parties du bus. L’électricité, la plomberie et la menuiserie notamment. Dans l’ensemble, nous n’avons pas rencontré trop de problèmes, il était en bon état. »

En effet, selon Charlie, la conversion s’est faite en douceur. Le deuxième étage leur a donné plus de fil à retordre. Le pont supérieur étant légèrement incurvé, il a fallu construire un lit sur mesure, niveler la baignoire et d’autres meubles.

Résultat des courses ? 50m2 habitables dans un bus londonien ! Pour l’acquérir, le couple a dépensé 2 500 livres soit environ 2 900 €. Et pour l’aménager à son goût, il a dépensé 15 000 livres soit environ 17 300 €. Aujourd’hui, le bus possède tout le confort d’une maison : électricité, eau courante, gaz et même internet.

Cerise sur le gâteau : le terrain du père de Charlie est en pleine nature, près d’un étang. Leurs 2 seules voisines se nomment Monty et Darwin et sont… des chèvres !

De notre côté, on vous fait également découvrir l’histoire de Josh qui a rénové le bus de ses grands-parents. On vous présente aussi le phénomène du « tourisme vert« . Et enfin, on vous donne 5 bonnes raisons de voyager en camping-car ou en van cet été. 

Amandine Cadilhon
Amandine Cadilhon
Journaliste mode, mes articles, mettent en lumière les diverses tendances et styles qui façonnent l'univers de la mode féminine. Mon objectif est de proposer un contenu diversifié et accessible à toutes et tous, en soulignant l'importance de l'expression personnelle et de l'empowerment à travers la mode.
Vous aimerez aussi

Repas de famille et discussions politiques : astuces infaillibles pour garder la paix

Les repas de famille peuvent être des moments merveilleux de partage et de retrouvailles. Mais en cette période...

Pleine lune du 22 Juin 2024 : quels changements pour votre signe astrologique ?

Le ciel nocturne du 22 juin 2024 réserve un secret : son influence insoupçonnée sur votre destinée astrologique....

La magie des pyjama parties : 10 bonnes raisons de les adopter à l’âge adulte

Ah, les pyjama parties ! Ces soirées mémorables où les rires fusaient, les films défilaient et les pizzas...

Juin 2024 : ces signes astrologiques vont voir la chance leur sourire !

Ce mois de juin 2024 réserve son lot de surprises aux étoiles. Découvrez les signes astrologiques qui recevront...

Enfants de femme battue : quel suivi pour ces victimes collatérales ?

Chaque année, 213 000 femmes subissent des violences physiques ou sexuelles de leur conjoint ou ex-conjoint, parfois sous...

Grâce à l’invention de cet étudiant, vous pouvez faire un don aux SDF par carte !

En croisant le chemin de SDF, vous avez certainement déjà sorti cette phrase "désolé.e, je n’ai pas de...