6 eaux infusées à tester pour rafraîchir votre été

Pour éviter que la bouche ne frôle la sécheresse cet été, les boissons désaltérantes rythment la levée de coude. Délicieux compromis entre le thé glacé et le fameux sirop de fruits, les eaux infusées donnent une nouvelle impulsion à l’hydratation quotidienne. Ces breuvages naturellement aromatisés sont des piscines gourmandes où les papilles plongent volontiers lorsque le soleil tape trop fort. C’est certain, ils parviendront même à convaincre les chameaux invétérés en bizbi avec la carafe. Plus sages que les boissons industrielles surchargées en sucres, les eaux infusées sont les potions à toujours avoir sous le bec. Voici 6 recettes pour s’arroser le palais sans que ça ne relève de la corvée.

La base pour de bonnes eaux infusées

Ce n’est pas un scoop, au plus fort de l’été il est recommandé de boire 2 litres d’eau chaque jour. Mais pour la plupart des gens, ce geste de première nécessité demande un effort surhumain. Il y en a qui disent trouver l’eau insipide et d’autres qui n’ont pas encore acquis le réflexe. Alors les bouches se tournent vers des variantes plus aguicheuses telles que les smoothies ou les iced coffee. Cependant, pour les réfractaires de l’eau plate, il existe une boisson capable de la rendre plus glamour que jamais : les eaux infusées. En plus d’être ludiques, elles ne requièrent pas des connaissances culinaires trop pointues.

Les eaux infusées sollicitent écorces de fruits, racines de plantes, pulpes ou feuilles, de l’eau (filtrée de préférence) et une lichette de sucre, par ailleurs optionnelle. Rien de bien sorcier. En revanche, il faudra un peu de patience avant de tremper vos lèvres dans ce nectar parfumé. Comme leur nom l’indique, les eaux infusées doivent avoir un « temps de macération » pour que les saveurs extériorisent leur puissance. Après une nuit au frais, elles sont prêtes à l’emploi.

Puisque les ingrédients sont laissés entiers, mieux vaut les acheter bio. Ce serait dommage d’ôter toutes les vertus de cette lotion gourmande avec la présence de pesticides. Et pour customiser les eaux infusées, vous pouvez y glisser des graines de chia (qui gonflent au contact du liquide) ou des perles de tapioca qui composent notamment le bubble tea. Vous avez également le privilège de varier les eaux : aloe vera, coco, bouleau… Si vous êtes plutôt fines bulles, misez sur les eaux pétillantes qui donnent presque l’illusion d’une limonade (en bien moins chimique).

1 – Eau infusée rose, citron et fraise

Les eaux infusées sont loin d’être avares en saveurs. Elles n’ont aucune limite gustative. C’est donc une main tendue vers la créativité et le lâcher-prise des goûts. Cette version contient des pétales de rose, l’acidité du citron et des fraises. Un mélange floral et percutant qui se déverse subtilement sur les papilles.

Les parfums sont progressifs et s’amorcent en catimini. Pour corser cet alliage, il est possible d’y ajouter des graines de fenouil, qui apporteront une note de fond anisée.

2 – Eau infusée pamplemousse et romarin

Cette eau infusée arbore une combinaison audacieuse et incisive. Le pamplemousse, agrumes souvent agressifs pour le palais, décline une amertume beaucoup plus épurée et le romarin répand des effluves herbacées au penchant résineux.

À noter que les fruits se préfèrent avec la peau puisque c’est là que se nichent tous leurs bienfaits nutritifs. Dans cette recette très élancée, vous pouvez provoquer la douceur avec quelques myrtilles.

3 – Eau infusée orange et basilic

Pour twister le jus d’orange matinal qui reste parfois sur l’estomac, pourquoi ne pas tester cette variante prometteuse ? L’orange se fend le quartier au milieu du basilic et ne perd rien de son intensité. Le basilic, lui, instaure un parfum qui tire sur le réglisse et surjoue la délicatesse de cette eau infusée très tonifiante.

N’hésitez pas à compiler plusieurs variétés d’oranges. L’orange sanguine, par exemple, est plus soutenue que ses cousines de famille.

4 – Eau infusée au lilas

Les eaux infusées sont aussi propices à des bouquets plus bucoliques. Dans cette recette, ce sont les branches de lilas qui mènent la danse gustative. Si ces fleurs violacées viennent traditionnellement se jeter dans les vases, elles peuvent aussi s’épanouir au cœur des nages gourmandes.

Elles s’apprécient plus sous cette forme qu’à la croque où elles ressortent amères. Intégrez quelques pointes de lavande si vous voulez récolter encore plus de stupéfaction.

5 – Eau infusée mangue, gingembre, cannelle et menthe

Vous avez besoin d’un coup de boost avant de partir en randonnée ou d’une dose d’énergie pour affronter votre journée de travail ? Ce mélange est diablement efficace. Encore plus avantageuse que les breuvages dits « sportifs », cette eau infusée est un carburant à elle seule.

Malgré des ingrédients qui fleurent bon le farniente, elle possède un caractère bien trempé. Le gingembre revigore, la cannelle calme les papilles, la mangue impose sa rondeur et la menthe détoxifie. Et si vous êtes du genre téméraire, relevez le tout avec des graines de poivre rose.

6 – Eau infusée kiwi, fruit de la passion et ananas

Pour clore ce réjouissant palmarès, voici une eau infusée qui se sirote à l’ombre des palmiers, les pieds dans le sable chaud. Du moins c’est ce que sous-entendent ses saveurs éponymes.

Le trio de tête kiwi, fruit de la passion et ananas est une ode à l’exotisme. Même si les parfums sont assez « atténués », ils ont le goût du dépaysement. En prime, les petits grains de ces fruits ensoleillés donnent un beau relief à la recette de base.

 

Les eaux infusées drainent le corps avec style ! De quoi se réconcilier avec cette chère eau, si précieuse lorsque le soleil cogne. En plus de ruisseler sur le gosier, ces eaux infusées peuvent également se tenir droites sur des pics à glace. Une astuce sympathique pour les enfants et les personnes qui le sont restées…

Émilie Laurent
Émilie Laurent
Dompteuse de mots, je jongle avec les figures de style et j’apprivoise l’art des punchlines féministes au quotidien. Au détour de mes articles, ma plume un brin romanesque vous réserve des surprises de haut vol. Je me complais à démêler des sujets de fond, à la manière d’une Sherlock des temps modernes. Minorité de genre, égalité des sexes, diversité corporelle… Journaliste funambule, je saute la tête la première vers des thèmes qui enflamment les débats. Boulimique du travail, mon clavier est souvent mis à rude épreuve.
Vous aimerez aussi

Cette boisson maison à avaler le matin serait une véritable alliée santé

Les bienfaits du gingembre sont reconnus et plébiscités depuis des millénaires, mais c'est sous forme de ginger shots...

6 recettes savoureuses aux lentilles qui vont révolutionner votre cuisine

Souvent boudées dans les assiettes, les lentilles évoquent encore trop souvent le plat de cantine peu ragoûtant. Pourtant,...

6 recettes au sésame noir pour succomber à l’ingrédient le plus en vogue du moment

En passant devant les vitrines des pâtisseries, vous avez peut-être remarqué des créations gourmandes d’un noir profond et...

Saint-Valentin : 6 desserts inspirants à savourer à deux

Pour cette Saint-Valentin, vous avez peut-être prévu de vous retrouver dans un restaurant, autour d’une table élégamment dressée....

4 recettes faciles à base de pommes de terre pour finir l’hiver

Une simple pomme de terre peut-elle révolutionner votre table ? Du gratin fondant à l'indémodable omelette, découvrez comment...

Crêpes sucrées ou salées : les meilleures garnitures pour illuminer votre Chandeleur

Il est temps de dépoussiérer la crêpière ! À l’occasion de la Chandeleur, aujourd'hui 2 février, les crêpes...