10 jolis albums jeunesses qui cassent les stéréotypes de genre

Les albums jeunesse sont fantastiques en ce qu’ils apportent de la féerie et nourrissent l’imaginaire. Mais hélas, ils véhiculent encore beaucoup de clichés sexistes et bercent les enfants dans des concepts dépassés. Heureusement, certain.e.s auteur.rice.s ont décidé de prendre le contre-pied en détruisant avec douceur et humour ces stéréotypes. Voici 10 albums jeunesse qui cassent les stéréotypes de genre, à lire et à relire avec les plus jeunes.

1 – Un jour mon prince viendra… Ou pas, de Sandra Nelson

C’est l’histoire d’une princesse qui en a assez d’attendre son prince charmant. Elle interpelle le premier qui passe sur son chemin, mais ses propositions d’avenir – faire les courses, s’occuper des enfants – ne la convainquent pas. Alors, elle décide de partir à l’aventure seule. Elle finit par rencontrer un prince loin des clichés et mène une vie d’indépendance et d’amour.

Ce livre est un bijou en ce qu’il déconstruit tant les clichés autour de la masculinité, de la féminité, mais aussi de l’indépendance au sein du couple et de la vie de famille. Cet album casse totalement les stéréotypes de genre qui rythment encore notre société.

Voir cet album

2 – Les vrais filles et les vraies garçons, de Audren

Cet album raconte la surprise d’Aretha quand, arrivée dans sa nouvelle école, elle se rend compte que les filles et les garçons ne se mélangent pas. C’est-à-dire que les « Machos », restent entre eux à parler de sport et les « Piplettes » ne s’intéressent qu’aux poupées à paillettes. Alors, bien décidée à bousculer ces dogmes, Aretha va se confronter à Merlin, chef du clan des Machos, pour réconcilier tout le monde.

Ce court album aborde avec finesse les préjugés culturels qui entourent l’identité de genre à l’école. D’ailleurs, ces clichés sont tournés en dérision dès le titre qui montre deux fautes d’orthographe. Qui plus est, il est très accessible et peut-être compris de tou.te.s.

Voir cet album

3 – Rebelle au bois charmant, de Claire Clément

Rebelle n’est pas sans rappeler la célèbre princesse Disney. Comme elle, notre rebelle n’est pas intéressée par le mariage. Pour le moment elle aime vivre seule. Alors quand tous les jours des prétendants se ruent à sa porte pour la courtiser, elle se déguise pour les faire fuir. Un jour, Rebelle se rend compte qu’elle n’a plus envie d’être seule, elle décide donc de partir à la recherche de l’amour. Elle rencontre Gaston, déguisé pour faire fuir ses prétendantes et les deux tombent amoureux.se.

Ce conte déconstruit le mythe du mariage avec une bonne dose d’humour. Il rappelle que l’on peut être aussi heureux.se seul.e qu’à deux. L’important est de suivre ses envies et de rester soi-même.

Voir cet album

4 – Fred s’habille, de Peter Brown

Cet album jeunesse est d’une grande tendresse. Alors que Fred découvre le dressing de ses parents, il décide d’essayer des vêtements. Il se tourne d’abord vers les habits de son père, enfile une chemise et une cravate, mais, il n’aime pas le résultat. Alors, il essaie une tunique, un foulard et des talons appartenant à sa maman. Et là, il se sent bien. À leur retour, ses parents découvrent Fred avec ses tenues, agrémenté de rouge à lèvres et d’un collier en perles. Alors, toute la famille se prête au jeu et s’habille librement dans les deux vestiaires, y compris le chien !

Fred s’habille qui balance entre douceur et humour pour renverser les stéréotypes de genres trop souvent inculqués dès l’enfance. C’est un album précieux à lire sans hésitations !

Voir cet album

5 – Le chat qui est chien, d’Alex Cousseau

Nous sommes transporté.e.s dans un pays nommé « Tout-reste-en-place » dans lequel « un chat est un chat ». Mais là-bas, vit un chat qui se sent chien. Il a beau se comporter comme tel, aboyer, personne ne veut en entendre parler : il est un chat. Un jour ce chat qui n’en est pas un rencontre un roi qui se sent ours. Alors, les deux vont quitter le pays « Tout-reste-en-place » pour rejoindre celui nommé « Tout-est-possible ».

Cet album est aussi émouvant qu’il est criant de vérité. Il met en lumière, avec une expression simple, une réflexion sur l’identité de genre qui peut toucher chaque enfant qui ne s’identifie pas à son sexe. Décomplexant, optimiste et partisan de la liberté d’être soi, c’est un bijou de lecture, tant pour les plus petit.e.s que pour les plus grand.e.s.

Voir cet album

6 – Ma maman est bizarre, de Camille Victorine

Camille Victorine, l’auteur de ce livre jeunesse, voulait « rendre visible, montrer des possibles ». C’est ce que vous verrez dans cet album. Des moments de vie partagés par une maman solo et sa fille, racontés sous l’œil de cette dernière. Cet album regorge d’amour, de bienveillance, de tendresse. Mais ce n’est pas tout, cette maman « bizarre » emmène aussi sa fille à des manifestations féministes, des vernissages ou encore des raves.

Ma maman est bizarre est une véritable ode à la pluralité des familles. L’album rappelle les valeurs de tolérance, d’inclusivité et de liberté dans la joie et la légèreté.

Voir cet album

7 – La princesse et le dragon, de Robert Munsch

Ce livre, c’est l’inversion des rôles : c’est la princesse qui part à la rescousse de son prince. Alors que la princesse Elisabeth doit épouser le prince Ronald, un dragon arrive, détruit le château et emporte le promis. Elisabeth n’hésite pas à se lancer après le dragon pour sauver Ronald.

Un album qui fait du bien ! Il retourne le paradigme des genres édifié par la société et encourage les jeunes filles à se lancer sans hésiter.

Voir cet album

8 – La poupée d’Auguste, de Charlotte Zolotow

Auguste est un petit garçon qui rêve d’avoir une poupée. Hélas, son frère, ses amis et son père, pétris de stéréotypes genrés, ne l’entendent pas de cette oreille. Pendant que les plus jeunes se moquent de lui, son père préfère lui offrir un ballon de basket et un train électrique. Mais même s’il joue à ces jeux, Auguste rêve toujours de sa poupée. Seule sa grand-mère l’entend et décide enfin de lui offrir la fameuse poupée, faisant de lui un garçon plus qu’heureux.

C’est une jolie histoire bien construite, rafraîchissante et décomplexante pour les enfants et les parents. Un album qui envoie valser les stéréotypes de genre.

Voir cet album

9 – J’aime pas être belle, de Stéphanie Richard

« J’aime PAS être belle. Mais tous les jours, avant d’aller à l’école, Maman vérifie si : ma robe est bien repassée, mes cheveux bien coiffés, mes collants bien tirés, mes chaussures bien cirées. Et, tous les matins, c’est la même cérémonie : ‘Comme elle est belle !’, me dit-on à longueur de temps. Hors de question de loucher ou de mettre les doigts dans son nez ! Le pire, c’est le jour de la photo de classe ».

Un album anti-princesse qui rappelle que les filles ne sont pas obligées d’être mignonnes et parfaitement apprêtées. Parfait pour les filles qui aiment se bagarrer, courir, sauter, jouer au foot, profiter et surtout… qui se fichent d’être belles dans le but de coller aux standards de beauté de la société !

Voir cet album

10 – La valise rose, de Susie Morgenstern

À la naissance de Benjamin, les cadeaux pleuvent. Peluches, jouets, grenouillères, mobiles, balançoire géante, cheval à bascule : rien ne manque. Alors quelle surprise lorsque tout le monde découvre le cadeau de mamie : une valise rose (fluo). Étrangement, c’est sur cette valise que le petit Benjamin jettera son dévolu. Plus jamais il ne se défera de sa valise rose. Il s’en sert comme d’un berceau, puis comme d’un sac d’école, de collège, et même de lycée.

C’est avec beaucoup d’humour que l’autrice renverse les codes de la bienséance. Un bel album à faire lire à toute la famille pour casser les stéréotypes de genre !

Voir cet album

Des pépites littéraires à mettre entre toutes les mains. Et vous, avez-vous de recommandations à nous faire ?

Charlotte Vrignaud
Charlotte Vrignaud
En tant que journaliste spécialisée dans les médias et la culture, mon quotidien est une aventure passionnante au cœur de l'évolution culturelle et médiatique de notre époque. Mon rôle consiste à décrypter et à partager les tendances émergentes, les innovations et les récits captivants qui façonnent notre société.
Vous aimerez aussi

Voici comment les avatars des jeux vidéos participent à la construction de soi

Manette ou clavier en main, les pouces s’activent pour façonner des identités virtuelles parallèles. C’est certainement le moment...

César 2024 : voici les femmes à l’honneur ce soir pour la 49e édition

L'édition des César 2024 s'annonce ce soir, à partir de 20h45 sur Canal +, comme une célébration exceptionnelle...

Top des mythes que les comédies romantiques perpétuent sur l’amour et qu’il faut arrêter de croire

Les comédies romantiques sont une source de divertissement populaire depuis des décennies. Elles captivent certain.e.s spectateur.rice.s avec des...

7 courts-métrages remarquables pour une dose de culture express

Alors que les films en salle sont de plus en plus longs et monopolisent quasiment une demi-journée, d’autres...

Cette série française sur Prime Video va vous dissuader d’envoyer des nudes

Sortie sur la catalogue Prime Video à l’aube du mois de février, la mini-série "Nudes" s’attaque à un...

9 films sur l’amitié pour fêter toutes les sortes d’amour à la Saint-Valentin

La Saint-Valentin n'est pas seulement l'apanage des couples. Si cette fête s'adresse souvent aux tourtereaux, l'amour ne se...