Comment choisir et où trouver sa lingerie grande taille ?

Choisir sa lingerie quand on est ronde ? Rien de plus simple ! Soutien-gorge et culotte n’auront plus de secret pour vous après notre article riche en conseils et en modèles confortables, tendance et parfaitement adaptés à vos rondeurs.

Choisir sa lingerie quand on est ronde : le soutien-gorge

Conseils morpho, astuces pour bien connaître sa taille, vous saurez tout sur le soutien-gorge grande taille !

1 – Les différents modèles

Avec ou sans armatures

Disponible jusqu’au F

Voir ce produit

Certaines femmes ne se sentent pas à l’aise dans des soutiens-gorges à armatures qu’elles trouvent peu confortables. Ces derniers offrent pourtant un bon maintien et bien choisis, ils ne devraient pas blesser la poitrine. Mais on peut leur préférer un modèle sans armatures qui s’il est de bonne qualité fera tout à fait le job côté maintien !

Corbeille, emboîtant, push up, plunge, foulard…

Si le soutien-gorge corbeille a une coupe qui dévoile en partie la poitrine, le soutien-gorge emboîtant est lui plutôt couvrant.

Soutien-gorge emboîtant / Disponible jusqu’au bonnet F

Voir ce produit

D’autres modèles comme le push up ou le plunge dessinent une poitrine généreuse et galbée avec un effet col V pour le soutien-gorge plongeant appelé aussi plunge. Idéal sous des vêtements de même coupe.

Disponible jusqu’au 54

Voir ce produit

Le soutien-gorge foulard est lui reconnaissable à sa forme triangle et à ses larges bretelles.

Avec ou sans rembourrage

Soutien-gorge rembourré, disponible jusqu’au 125G

Voir ce produit

Telle est la question… Le choix est laissé à la libre appréciation de chacune. Ce n’est pas parce que l’on a une poitrine généreuse qu’il faut éviter le rembourrage. Ce dernier peut aider à rehausser un peu des seins tombants suivant l’endroit où le coussinet est positionné. Le must, un rembourrage amovible qui nous évite de faire un choix.

Le soutien-gorge minimiseur

Celles qui ont une forte poitrine et aimeraient la minimiser un peu peuvent se tourner vers le soutien-gorge minimiseur. Il offre un bon maintien tout en diminuant visuellement le volume de la poitrine.

Disponible jusqu’au bonnet G

Voir ce produit

Le soutien-gorge bandeau

Sans bretelles, le soutien-gorge bandeau peut faire peur. Il offre généralement il est vrai moins de maintien qu’un modèle classique. Celles qui ont une poitrine généreuse ou qui manque de fermeté choisiront des modèles avec minimum 3 rangées d’agrafes au niveau du dos et une bonne couverture globale de la poitrine, ce qui nous promet de la maintenir bien en place.

Voir le guide du soutien-gorge bandeau

Le soutien-gorge de sport

Disponible jusqu’au 120G

Voir ce produit

Pour pratiquer une activité physique, il est absolument indispensable de porter un soutien-gorge adapté. On risque sans cela d’abîmer notre jolie poitrine. On choisit donc un modèle fait pour ça qui nous promet maintien et protection de la poitrine.

Voir plus de soutiens-gorge de sport

2 – Bien choisir son soutien-gorge : profondeur de bonnet, tour de dos et choix des bretelles.

Un soutien-gorge grande taille bien choisi c’est avant tout un soutien-gorge à la bonne taille. Pour cela, on se concentre sur deux mesures essentielles : la profondeur de bonnet et le tour de dos.

Profondeur de bonnet

Pour déterminer sa largeur de bonnet on prend son tour de poitrine en faisant le tour du buste avec un mètre de couturière que l’on fera passer au niveau de la pointe des seins. On reporte ensuite sa mesure au guide des tailles de chaque marque pour éviter les mauvaises surprises. Vous saurez ainsi si vous faites un bonnet A, B, C, D, E ou F etc…

Tour de dos

Pour le tour de dos, on se munit à nouveau d’un mètre de couturière et on mesure le tour du buste juste en dessous de la poitrine. Ici aussi, on ne prend pas de risque et on se réfère au guide des tailles de chaque marque pour déterminer sa taille. Voilà qui vous aidera à savoir si vous faites du 85, 90, 100, 105, 110 ou 115 etc de tour de dos.

Voir le guide pour déterminer sa taille de soutien-gorge

Choix des bretelles

Un critère indispensable vous aidera enfin à savoir si ce modèle de soutien-gorge est fait pour vous : les bretelles. Si vous avez une forte poitrine ou que vos seins manquent de tonus, il vous faudra choisir des bretelles suffisamment larges, réglables et dans une matière qui ne se détend pas trop. Si le jour de l’achat le soutien-gorge vous semble idéal, songez qu’à l’usage la matière va se détendre. Restera-t-il alors assez de marge pour remonter un peu les bretelles ?

3 – À chaque morphologie son soutien-gorge

Les sous-vêtements comme les vêtements peuvent également se choisir en fonction de notre morphologie. Ils nous permettent de rééquilibrer les volumes en un clin d’oeil pour une silhouette harmonieuse. Il serait dommage de s’en priver…

Silhouette en A

Disponible jusqu’au M

Voir ce produit

Vos hanches sont plus larges que vos épaules, votre poitrine est menue ? Vous avez une morphologie en A ! Ici, on va chercher à apporter du volume sur le haut du corps pour contrebalancer ce déséquilibre. C’est le moment de vous lâcher sur tout ce qui est froufrous, volants, tulle, ajout de dentelle, petits noeuds etc

Évitez en revanche le style « bandeau » trop plat qui ne vous ira pas.

Silhouette en V

Si vous avez une silhouette en V, vos épaules sont plus larges que vos hanches et vous avez peut-etre une forte poitrine. On va donc éviter de rajouter du volume au niveau du buste. Évitez tous les modèles de soutien-gorge à volants, avec froufrous ou dentelle qui ajouteraient en volume.

Disponible jusqu’au bonnet F

Voir ce produit

Restez sobre et choisissez un modèle de soutien-gorge simple mais surtout parfaitement adapté à votre poitrine c’est-à-dire, qui offre suffisamment de maintien sans vous compresser. Ne vous interdisez pas malgré tout le push up si le style sexy vous plaît.

Silhouette en 8

Disponible jusqu’au

Voir ce produit

Vos hanches sont de même largeur que vos épaules, vous avez une taille marquée… Vous pouvez tout vous permettre ! Et pour cause, votre silhouette ne « souffre » pas de déséquilibres. Contentez-vous de porter un soutien-gorge adapté à votre poitrine, qui est confortable et soutient. Pour le reste, laissez-vous guider par vos envies.

Silhouette en H

Avec une morphologie en H, la taille est peu dessinée. On va donc casser les lignes pour allonger la silhouette. On adoptera un soutien-gorge push up qui mettra en avant la rondeur de la poitrine et adoucira les lignes. On craquera également pour un soutien-gorge plunge façon col V qui allongera la silhouette. On évitera en revanche le style « bandeau », trop plat avec des lignes horizontales qui ne flattent pas.

Disponible jusqu’au 125G

Voir ce produit

Silhouette en O

La morphologie en O est caractérisée par la rondeur du buste et la proéminence du ventre. Ici, on va donc chercher à détourner le regard du ventre en mettant en avant la poitrine avec un soutien-gorge push up par exemple. Évitez tout ce qui minimise ou fait un effet plat, ce qui ne fera qu’accentuer la proéminence du ventre.

4 – Sexy ou confortable : un modèle pour chaque occasion et chaque effet recherché

Au-delà de la taille et des questions de morphologie, bien choisir son soutien-gorge c’est aussi trouver un modèle adapté à la circonstance et à ses envies. Dans la vie quotidienne on cherchera plutôt du maintien et du confort, des exigences qui prendront peut-être le pas sur l’esthétique.

Disponible jusqu’au bonnet E

Voir ce produit

Dans l’intimité, à quoi bon se soucier de maintien ou de confort si on ne compte pas garder son soutien-gorge très longtemps. On peut oser des coupes plus sexy et plus extravagantes. Coupes push up, plunge, corbeille sont vos amies.

Disponible jusqu’au bonnet F

Voir ce produit

Le choix des vêtements lui-même va aussi conditionner le choix du soutien-gorge. Une femme ne souhaitant pas arborer un décolleté vertigineux évitera par exemple de porter un soutien-gorge push up avec un haut col V et inversement.

Disponible jusqu’au bonnet G

Voir ce produit

Vos sous-vêtements étant les garants d’une jolie silhouette, ne les choisissez pas sans réfléchir. À quoi bon porter un joli soutien-gorge qui ne se voit pas sous vos vêtements s’il ne maintient pas votre poitrine et vous fait une silhouette « bof ». Pensez-y.

5 – Soutien-gorge grande taille : le problème du dos large/petit bonnet résolu

Si comme de nombreuses femmes votre tour de dos ne correspond pas à votre profondeur de bonnet, à savoir votre profondeur de bonnet est standard mais vous avez un tour de dos large, vous avez sûrement quelques difficultés à trouver des modèles qui vous vont parfaitement.

Voir ce produit

Plus besoin de nager dans des bonnets trop grands ou d’étouffer dans un soutien-gorge qui vous serre, une solution existe ! En supermarché ou dans les boutiques de lingerie, vous trouverez ainsi des extensions de soutien-gorge. Cela vous permettra d’allonger votre soutien-gorge au niveau du tour de dos. Ça fonctionne avec tous les modèles et ça coûte trois fois rien. À vous la lingerie grande taille de vos rêves !

Voir plus de soutiens-gorge

Bien choisir ses sous-vêtements grande taille : les bas

Accordé au soutien-gorge ou dépareillé, on choisit son bas selon ses envies, ses besoins mais aussi sa morphologie.

1 – Les différents modèles

La culotte

Disponible jusqu’au 54/56

Voir ce produit

Classique incontournable, la culotte et sa forme triangulaire ont une couvrance intermédiaire. À l’inverse du shorty, cette coupe ne camoufle pas les hanches mais couvre les fesses. On peut la choisir taille haute ou taille basse selon les envies et la morphologie.

Le string

Il couvre votre pubis mais pas vos fesses, il s’agit bien entendu du string. Si sur l’avant sa forme reste souvent classique, avec sa forme triangulaire, sur l’arrière l’épaisseur du string peut varier. On a ainsi le string dit ficelle alors que d’autres modèles sont un peu plus épais sans pour autant couvrir les fesses.

Disponible jusqu’au 58

Voir ce produit

Le tanga

Le tanga ressemble à s’y méprendre à un string. Il est pourtant plus couvrant au niveau des fesses. C’est le parfait compromis entre le string et la culotte.

Le boxer

Avec sa forme rectangulaire, le boxer ressemble aux sous-vêtements masculins. Mais c’est surtout pour sa bonne couvrance, notamment des hanches qu’il nous intéresse. Il a en plus l’avantage de passer plus inaperçu qu’une culotte sous des vêtements moulants.

Le shorty

Disponible jusqu’au 58

Voir ce produit

Mi string mi boxer, le shorty a la forme rectangulaire du dernier tout en dévoilant une partie des fesses comme le premier. Un compromis sexy et confortable à la fois.

Les coupes originales

Certains modèles sexy se démocratisent, de plus en plus de femmes osent ainsi porter des culottes fendues à l’entrejambe ou à découpes au niveau des fesses. Les coupes originales donnent ainsi une seconde jeunesse à des modèles classiques.

Disponible jusqu’au 60

Voir ce produit

2 – A chaque morphologie son modèle

Comme avec les soutiens-gorge, il est possible/souhaitable de choisir un bas en fonction de sa morphologie pour une silhouette parfaitement mise en valeur.

Silhouette en A

Nous l’avons vu, avec une morphologie en A on va essayer de rééquilibrer les volumes en apportant du volume sur le haut du corps. On va donc rester sobre côté bas en évitant tout ce qui a des volants, des froufrous etc. Avec sa coupe en V, la culotte est idéale pour une silhouette en A. On évitera en revanche le string ficelle pas flatteur.

Voir ce produit

Silhouette en V

Avec une morpho en V, c’est l’inverse. Ici il faut vraiment apporter du volume sur le bas du corps. On va donc privilégier des modèles couvrants et colorés/imprimés comme le shorty ou le boxer. On pourra aussi s’essayer aux culottes avec des volants.

Silhouette en 8

Disponible jusqu’au 54

Voir ce produit

Vous pouvez tout vous permettre ! Choisissez votre sous-vêtement en fonction de vos envies et de vos besoins. Adoptez la culotte pour la vie quotidienne et troquez-la contre un tanga pour l’intimité par exemple.

Silhouette en H

On évite absolument le boxer et le shorty qui avec leur forme rectangulaire ne vont faire qu’accentuer le côté carré de la silhouette. On leur préférera une jolie culotte colorée, imprimée et/ou avec quelques fantaisie qui vous ira à merveille.

Disponible jusqu’au 58

Voir ce produit

Silhouette en O

Avec une morpho en O, on va chercher à allonger la silhouette et à attirer l’attention sur autre chose que le ventre. La culotte ou le tanga sont parfaits pour cela. On évitera en revanche le boxer plat en coton qui ne met vraiment pas la silhouette en valeur.

3 – Le choix de la matière

Nous allons aborder un sujet qui fâche : le choix de la matière de notre culotte/string/short. Et pour cause. Peut-être ne le savez-vous pas mais certaines matières sont plus adaptées que d’autres à notre intimité.

Disponibles jusqu’au 62/64 100% coton

Voir ce produit

Les matières synthétiques sont certes très jolies et confortables mais ont un désavantage de taille : elles ne laissent pas respirer la peau voire même pire, la font transpirer. L’effet de macération favorise l’apparition de mycoses vaginales avec tous les désagréments qui l’accompagnent. Voilà pour les nouvelles réjouissantes…

Disponibles jusqu’au 52/54

Voir ce produit

On préfèrera donc porter au quotidien de la lingerie en coton, qui laisse respirer la peau et est d’un confort incomparable. Attention cependant, même un sous-vêtement en coton peut nous jouer de mauvais tours s’il est trop serré.

En ce qui concerne la lingerie en tissu synthétique, plusieurs options s’offrent à nous. On en porte uniquement à l’occasion, on choisit un modèle un peu ample qui laissera respirer notre peau ou on opte pour un bas avec doublure en coton à l’intérieur.

4 – Un modèle pour chaque envie/besoin

J’ai de la culotte de cheval

On va éviter tout ce qui ne couvre pas comme le string qui ne fera qu’accentuer le côté disproportionné des hanches. Préférez une culotte qui même si elle ne couvre pas totalement la culotte de cheval aidera tout de même à rééquilibrer les volumes visuellement. Le shorty enfin qui apporte un maximum de couvrance tout en se voulant sexy est à conseiller.

Je veux mettre mes fesses rondes en valeur

Voir ce produit

Le tanga ou le shorty sont vos amis ! Ils accentuent tous les deux la rondeur des fesses et conviennent à la plupart des morphologies. Le string, surtout s’il est « ficelle » bien que dévoilant le popotin n’est pas forcément celui qui flatte le plus un fessier généreux.

J’ai des fesses plates

Vos fesses manquent de volume et ça vous complexe ? Pas de panique ! Oubliez tout ce qui  soulignera le côté plat de votre fessier comme le string ou le boxer. Préférez un shorty ou un tanga qui avec leur coupe auront un effet trompe-l’oeil. Osez les modèles avec un joli noeud sur l’arrière qui ajoutera en volume.

J’ai un ventre rond

Disponible jusqu’au 54

Voir ce produit

Envie de dissimuler un ventre rond ? Choisissez un vêtement qui apporte suffisamment de couvrance. Culotte, shorty, boxer, choisissez une coupe taille haute avant tout.

Je veux un bas aussi confortable que sexy

Deux solutions s’offrent à vous. La première, choisir une coupe classique et confortable (culotte, boxer) mais opter pour des modèles avec dentelle, voire découpes sexy. La seconde, choisir une coupe sexy (tanga, string, shorty) mais opter pour des matières confortables et respectueuses de la peau comme le coton.

5 – Le choix de la lingerie gainante

Disponible jusqu’au 58

Voir ce produit

La lingerie gainante fait désormais partie de la garde-robe de nombreuses fashionistas, qu’elles soient jeunes, âgées, rondes ou minces. Elle nous permet de lisser notre silhouette et se veut donc idéale sous des vêtements moulants.

Voir le guide de la lingerie gainante

Du côté des bas, plusieurs modèles existent. On a d’un côté les modèles très couvrants : le short, la combinaison, la culotte ultra taille haute. De l’autre, des modèles plus passe-partout et moins couvrants comme la culotte taille haute.

Disponible jusqu’au 58

Voir ce produit

Ici, c’est bien entendu nos besoins et l’occasion qui détermineront le choix du sous-vêtement. Pour un premier essai, on peut partir sur une culotte taille haute gainante facile à assumer, confortable et qui conviendra à la plupart des situations.

Voir plus de culottes

Choisir sa lingerie quand on est ronde, rien de plus simple désormais vous le savez.

Carole Guidon
Carole Guidon
Les rondeurs ne sont pas synonymes de laideur. Le corps gros n'est pas forcément un fardeau. Moi-même, je suis une jeune fille ronde et épanouie qui s'assume. J'aime la vie et les plaisirs simples. Et j'ai à cœur de militer au quotidien contre la grossophobie qui gangrène notre société. Derrière chaque corps se cache une histoire, heureuse ou douloureuse, mais toujours unique, qu'on gagnerait à accueillir avec respect et humilité.
1 COMMENTAIRE
Vous aimerez aussi

Ne partez pas à la plage sans ces 11 pièces mode essentielles de l’été !

L'été approche à grands pas, et avec lui, l'envie irrésistible de s'évader au bord de la mer, de...

Les secrets de style de Françoise Hardy : adoptez ses essentiels mode iconiques

Françoise Hardy, icône intemporelle de la mode et de la musique, a traversé les décennies avec un sens...

10 tips pour porter la mini-jupe sans vous sentir mal à l’aise

La mini-jupe, ou jupette, revient en force cet été 2024 ! Cet incontournable de la garde-robe suscite à...

Conseils infaillibles pour mettre en valeur votre décolleté et briller en toute occasion

Bien que la beauté d'une personne réside bien au-delà de son apparence physique, il est indéniable que la...

Vêtements de plage : 10 manières tendance de les intégrer à vos tenues quotidiennes

Les vêtements de plage ne se limitent plus à la plage ! Que vous soyez un.e fervent.e adepte...

10 tenues qui matchent parfaitement avec un panier en osier

Le panier en osier, cet accessoire intemporel et polyvalent, fait chaque été son grand retour sur la scène...